Takamine EG512C : Un instrument à part , bourré de charme à la prise en mains pas immédiate

Publié chez Audiofanzine en juillet 2016

A la suite d’un accident je ne peux plus jouer de la contrebasse (je ne peux pas garder le coude gauche en l’air, et puis de toute façon j’étais mauvais), mais j’avais envie depuis longtemps d’une acoustique. Pas par besoin, par curiosité parce que j’aime bien essayer de nouveaux instruments et puis aussi (surtout?) pour pouvoir jouer à la maison sans avoir à brancher tout le bazar.

Je tombe sur AF sur une petite annonce qui me va, le gars est sympa (il a même pris le train pour me l’apporter) bref on fait affaire, la EG512C est chez moi.

La présentation
L’engin est gros, très gros.
Coté encombrement à la maison, une fois rangée dans sa caisse, ça fait vraiment gros (WAF catastrophique).

Elle a un diapason normal (beaucoup d’acoustiques sont en short scale), le manche rejoint la caisse à la 17eme case comme sur une Fender électrique, mais la caisse est énorme.
La basse respire la qualité, elle est lourde, elle fait très « vrai bois d’arbre ». La finition est impeccable, Takamine est un japonais sérieux, cette basse ne vient pas du Japon mais de Corée, cela dit, sa finition comme sa qualité de fabrication sont nickel

Ce manche est très bien, pas trop épais ni trop large, sur ce plan (largeur, épaisseur) en venant d’une Fender électrique on est pas spécialement dépaysé. Enfin disons que je ne l’ai pas été ..si ce n’est par la hauteur des cordes du modèle que j’ai acheté, qui est supérieure, mais rien d’ennuyeux. Cela dit… un petit stage chez Guitare Garage (Pigalle… c’est pas pour faire de la pub.. enfin si au fond, ces gens sont vraiment bien, chaque instrument que je leur ai confié est ressorti super), et désormais la hauteur de cordes est tout à fait normale…formidable.

Là ou j’ai été dépaysé c’est côté longueur, (avec des repères sur une Fender), avec la taille et la forme de la caisse les cases se sont pas placées au même endroit sous les doigts, le manche donne la sensation d’être plus long, il faut quelques minutes pour retrouver ses petits.. rien de grave.

Le premier contact est extrêmement décevant. Impossible de jouer debout et assis j’ai mis un temps fou à trouver la bonne position. Takamine n’est d’ailleurs pas faux cul sur ce plan, il n’y a pas d’attache sangle côté manche et celui en bas de la caisse sert de prise Jack. C’est un peu comme une guitare acoustique super jumbo un peu obèse qui aurait un manche interminable.
Les deux premiers jours je ne suis demandé si je n’avais pas fait une ânerie en l’achetant, et puis j’ai insisté. Deux semaines plus tard j’étais super à l’aise et maintenant je joue beaucoup avec elle. Il faut du temps pour trouver la bonne position, mais une fois que c’est fait elle est formidable.
J’ai l’habitude de poser le pouce sur le micro manche, là il n’y en a pas bien sur, il n’y a pas non plus de repose doigts (ce qui est dommage, ajouter une petite pièce de bois au dessus de la rosace n’aurait pas couté grand chose), je pose le pouce sur la fin de la touche, ce qui va très bien.

Le préampli possède un tuner assez folklorique et la Takamine a tendance a poser des problèmes a mon fidèle TU-3 (sans doute qu’avec la résonance de la caisse il doit y avoir plein de fréquences auxquelles la pédale ne s’attend pas), le petit Polyclip de TC Electronic (comme j’imagine n’importe quel accordeur a pince) marche bien en revanche.

Le son
Côté son, je l’ai reçue avec de bonnes cordes GHS a filé rond et si le son est sympa, côté bruits de doigts c’est un festival. La caisse les amplifie à mort (normal, amplifier c’est son rôle à la caisse). j’avais eu le même problème avec une Ibanez AFB200 hollowbody, excellente basse que j’ai revendue parce qu’elle était en short scale et que j’avais du mal a passer de la short scale au diapason normal de mes Fender.
Cet aspect là, le bruit de doigts, si il est très fâcheux pour une répète ou un concert peut aussi être vu comme plutôt un point positif à la maison pour faire des gammes, parce qu’il oblige a soigner la position des doigts.

J’ai remplacé ces cordes par des GHS 3060 nylon et là c’est le bonheur, moins de volume sonore, mais fini les bruits de doigts et un son top.

Le son acoustique est vraiment bien. Très peu puissant mais vraiment bien, mais très peu puissant.
Je ne sais pas si je l’ai précisé mais le son est très peu puissant, et lorsque je lis à droite et à gauche que la Takamine est « une des plus sonores », je me demande comment font ceux qui utilisent les basses acoustiques en.. acoustique. Sauf a jouer seul dans une église, je ne vois pas trop. Mais pour jouer pour soi, le niveau sonore est très largement suffisant.
Note : si le son est bien, très bien même, on est loin, très loin de celui d’une contrebasse.. et c’est normal.

Apparement les autres possesseurs de EG512C ont des orgasmes lorsqu’elle est branchée.. ce n’est pas mon expérience, ou disons que je n’ai pas assez creusé la chose pour arriver à un son bien. Tout mon accastillage est configuré pour mes Fender électriques il faut dire.
Les versions les plus récentes ont un préampli TK40T, la mienne qui a 10 ans (elle est de 2006) a la version précédente du préampli, un TK4NT… qui m’a peu impressionné.
Si je devais faire des concerts avec la basse, sans doute que je ferais brancher la sortie du micro en direct sur le jack de sortie pour utiliser un préampli externe.

Edit : L’avis du paragraphe précédent c’était avec les cordes rondes normales. Une fois montée avec des cordes nylon elle sonne extrêmement bien avec le duo Markbass LMII + 102p. Mais alors extrêmement bien, mieux que ça même. Basses profondes et claires, sons clairs presque cristallins, strictement aucun souffle..impressionnant. Je recommande chaleureusement aux proprios de EG512C qui ont du Markbass d’essayer les cordes GHS 3060. le sol est un poil trop fin a mon goût mais côté son c’est quelque chose..
Elle n’a toujours pas le côté caverneux et sec d’une contrebasse, mais le son est vraiment excellent, très acoustique, très différent d’une solid body.
Pour du jazz tranquille ou de l’accompagnement de balade (voire de blues) ça va le faire nickel.

Edit juin 2017 .. après un concert/animation en extérieur (amplifié donc). Ca se confirme, cette Takamine a un son vraiment extra avec les GHS Nylon, elle est un peu au carrefour entre une basse solid body, une contrebasse et une fretless (les glissés sur les GHS nylon donnent un feulement qu’il n’est pas évident de différencier de celui d’une fretless).

Mon verdict à moi que j’ai

La basse acoustique est un instrument conceptuellement incohérent. Elle est certes acoustique, mais n’est utilisable, en dehors d’un usage personnel, qu’amplifiée.. ce qui invalide le côté acoustique.
La EG512C échappe à cette critique, parce qu’elle a des qualités propres, look, son, ergonomie… qui en font un instrument qui n’est pas remplaçable par une solid body. Elle est différente, c’est un peu un instrument à part entière. Sans compter que pour jouer tranquille, tout seul, dehors c’est pas loin de l’idéal.
Ces basses qui ne se font plus se trouvent entre 3 et 4 billets de 100 d’occasion et franchement c’est une excellente affaire. La EG512C est un instrument spectaculairement attachant, agréable, qui sonne bien et donc le look de guitare jumbo pour les soirées au coin du feu ne doit pas tromper. c’est vraiment une authentique basse, un instrument à part entière qui mériterait d’être mieux connu.

Edit un an plus tard : Equipée des cordes GHS Nylon elle se marie divinement avec les nouveaux petits fender Rumble 100v3. Impec pour accompagner un ensemble acoustique, par ailleurs elle entre nickel dans la housse pour basse acoustique Rockbass, ce qui fait un ensemble ultra léger à trimbaler.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2019 Luc Saint-Elie | My Music Band by Catch Themes