Étiquette : Precision

Ashdown Little Bastard, spécial…mais formidable !

Publié chez Audiofanzine en septembre 2019 Le Little Bastard c’est la caricature du choix irrationnel. Aujourd’hui les amplis sont de plus en plus petits, légers et puissants, lui est gros (pas énorme, mais quand même) lourd (une douzaine de kilos) et il fait 30 watts. Là ou l’équation s’inverse, c’est en ce qui concerne le son, le Petit Bâtard est à lampes et ça, ça change vraiment tout. Je l’avais acheté par curiosité pour voir ce que donnait un ampli à lampes, au fond persuadé que ça n’avait qu’un intérêt anecdotique. J’en ai trouvé un d’occase à prix correct et au moment où je filais les biftons à un tourangeau super sympa, persuadé que je me livrais juste à un test pour parfaire ma culture, j’envisageais déjà sa revente après avoir essayé, et être en mesure de dire en bombant le torse « un truc à lampes, pfff…je connais, c’est du marketing, un bon transo c’est aussi bien, c’est moins chiant et c’est plus léger ». Grossière erreur, mon Petit Bâtard va rester chez moi. Ce truc est une vraie merveille, originale, une fois qu’on a compris deux choses : – La première c’est comment il marche, il a unContinue readingAshdown Little Bastard, spécial…mais formidable !

Fender Precision 51 Reissue Japon : Séduisante , craquante, moderne grand-mère

La mienne est de 2006-2008 Pour avoir une Précision 51 de la maison Fender y a que deux options, cette Reissue officielle faite au Japon ou bien le Custom Shop pour ceux qui travaillent dans le pétrole, sont traders ou importateurs de cocaïne. Il en existe deux versions, la Reissue 51 et la Signature Sting …qui est la même à deux différences près : – La Sting a un sticker portant la signature de Sting à la 12ème case (assez moche soit dit en passant) – La Sting a un corps taillé , ergonomique (moderne quoi) alors que la Reissue a le corps sans chanfrein des débuts (comme une Telecaster). Si on veut faire dans la sodomisation de diptères, la Précision 51 Reissue (comme la version Sting) ne sont pas exactement des «Reissue» (au sens de réplique parfaite), parce qu’elles utilisent des petits potars comme la majorité des japonaises (la totalité?) ce qui veut dire par exemple qu’on ne pourrait pas installer une électronique de vraie Precision 51 d’époque, sans retailler un poil le bois du corps. D’autre part le routage de la câblerie du micro est visible sur la Reissue (donc on ne peut guère se passer du pickguard),Continue readingFender Precision 51 Reissue Japon : Séduisante , craquante, moderne grand-mère

Copyright © 2020 Luc Saint-Elie | My Music Band by Catch Themes