Geddy Story

Il doit y avoir une malédiction avec les groupes utilisant des bassistes intéressants . Mr Big par exemple est passé totalement inconnu chez nous (et pourtant Sheehan dans ses bons jours…), Dream Theater est passé un peu innapperçu chez nous (et pourtant John Myung.. comment dire) . Conformément à cette malédiction, les canadiens de Rush sont totalement inconnus chez nous. Geddy Lee le bassiste de Rush est donc un bassiste logiquement totalement inconnu chez nous en dehors du petit cercle des bassistes (il a des basses Fender à son nom), mais c’est le bassiste qui me fascine le plus, un des types qui pratiquent la basse comme un instrument comme les autres et pas seulement comme un associé naturel du batteur.
Ce petit film (à l’américaine), retrace (rapidement)  la vie/carrière de Geddy…

Un brin d’historique sur Rush aussi ici

Guitares Godin et support client

Chez Robert Godin, ce qu’il y a de bien (entre autres, il y a plein d’autres choses de bien) c’est qu’ils répondent aux mails, et en français (forcément ce sont des québécois).
jpeg
Voulant ajouter une attache de sangle sur une petite Folk Cedar de Art & Lutherie, j’écris chez Godin et deux jours plus tard je recevais le doc ci-joint.. cool non ?
Bon ce qui serait plus cool c’est que les guitares soient équipées d’origine, ce qui n’est presque jamais le cas sur les folk, mais bon..
Si vous vous posez la même question, le fichier (en PDF) est à télécharger ici : strap pin installation

Can-Am Spyder

Croisé hier soir en rentrant à la maison, un Can Am Spyder. Le Spyder est une moto à 3 roues, d’origine canadienne, récemment importée chez nous [Lire l’essai de Turbo.fr].
J’en avais déjà vu en photo, mais c’était la première fois que je le voyais en vrai, et « en vrai » l’engin est énorme, l’avant surtout. On dirait un peu un petit cabriolet anglais genre caterham, avec une seule roue à l’arrière. Côté look c’est l’arme absolue, côté pratique en revanche ça se discute. J’ai pu échanger deux mots avec son pilote et une des choses qu’il m’a dit spontanément c’est « l’ennui c’est que je ne peux plus me faufiler entre les voitures ».. c’est le moins qu’on puisse dire, le Sypder est à peine moins large qu’une voiture. Rouler derrière les autos, côté sécurité ça doit être moyen.
Autre caractéristique originale, le Spyder vire à plat d’après son propriétaire. Dommage, le feu est passé au vert avant que j’ai eu le temps de lui demander comment cela se passe en virage (est ce que le pilote est projeté sur le côté par la force centrifuge ??).

Bref un magnifique joujou avec un design futuriste très réussi, mais qui en terme de polyvalence doit être assez loin d’une moto. J’ai l’impression que le Spyder est à la moto ce que le MP3 de Piaggio est au scooter.. sauf que le MP3 conserve les avantages du deux roues, pas le Spyder. En revanche, pour se balader sur une route ensoleillée, ça doit pouvoir être très cool, ce Spyder me semble être une moto pour les week end.