Call It anything

Île de Wright 29 août 1970

Le matos
Miles Davis – Trompette
Gary Bartz – Sax
Keith Jarret – Rhodes
Chick Corea – Clavinet
Dave Holland – Basse
Jack DeJohnette – Batterie
Airto Moreira – Percussions et bruitages divers
xx (j’ai pas le nom des dealers) – diverses substances (coke, joints etc…)

Très joli résumé de la chose à lire ici

Mr Big is back (enfin pour un disque)

Billy Sheehan doit concourir pour le prix du plus grand nombre de réunions de vieux potes histoire de faire un peu de blé.
Après Winery Dogs (Sheehean, Portnoy, Kotzen) cette fois c’est Mr Big qui repointe le bout du nez, avec le personnel d’origine (Sheehan, Gilbert…) pour un disque Defying Gravity et une p’tite tournée qui va bien (de l’autre côté de l’Atlantique pour l’instant).

Série de concerts sympas avec le Fantasy Orchestra


La mairie de Paris a réhabilité les kiosques a musique des parcs et jardin de la capitale, et je fais une série de concerts avec l’assez délirant Fantasy Orchestra, un projet original qui utilise une bonne trentaine de musiciens, amateurs comme chevronnés, et qui réarrange des musiques de vieux films et quelques standards de jazz, mais aussi du Jimmy Hendrix, du Sun Râ….
C’est bordélique, mais vraiment cool…

Rien pour l’instant

Smoke on the water by…. Beethowen

Une vidéo pas récente, mais étonnante, où Ritchie Blackmore (Deep Purple) explique que le riff célébrissime de Smoke on the Water est en fait..la 5ème de Ludwig van Beethoven à l’envers…
C’est à partir de 3’30.