Festival Redneck Rising jour 1

12039752_10209169497538697_6695567515423034301_nLe festival Redneck Rising est un petit festival original qui se tient depuis hier (vendredi 6 mai) à Paris, sur trois lieux, un lieu chaque soir.
Le festival à un côté assez squat/underground assez sympa, l’entrée est à prix libre (on donne ce qu’on veut) le public peu nombreux mais ultra dynamique. Bref un truc vraiment épatant.
Les infos, en cliquant sur l’affiche à gauche.

Hier soir je me suis rendu à la première journée à la tonalité rock/blues indé où j’ai pu voir Jan Mörgenson (un danois francophone vivant à Metz)  qui fait du finger picking enlevé, techniquement sophistiqué, et manifestement investi (mais je ne suis pas fan) suivi de Sheriff Perkins, des Crashbirds (un duo sympathique) et enfin d’Acousta Noir dont j’ai parlé dans une note précédente.

Celui qui m’a fait le plus d’effet est clairement Sheriff Perkins . Son site décrit sa musique de la façon suivante :

Sa musique consiste essentiellement en un mélange hasardeux de Rockabilly approximatif, de Country sans imagination, le tout emballé dans un packaging Garage Punk Lo-Fi pour le moins opportuniste qui laisse perplexe les critiques musicaux les plus complaisants.

.. c’est pas faux..c’est même assez juste…mais ça déménage. Ce type plutôt débonnaire, qui joue (fort bien) de la guitare et de la pseudo-batterie en même temps est assez étonnant et l’énergie qu’il suscite l’est autant.

En version courte ça donne ça :

Laisser un commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire