Une pensée sur “Périple breton”

  1. Une grosse pensée pour toi ces dernières heures.
    Cette saison, je suis encore assez loin de faire le dixième de la distance que tu (v)as accompli(r).
    Emmanuel

Vous pouvez laisser un commentaire