Lumix GH3 et timelapse

Le timelapse est à la mode, j’avoue ne pas en être  un grand fan mais parfois cela donne des résultats sympa comme ce petit film déniché par HybridCams.

Le principe est très simple et il repose sur un truc basique : on vous ment !! la vidéo, ça n’existe pas, la télévision ça n’existe pas etc… on ne sait pas enregistrer un mouvement continu.
Une vidéo en fait c’est un diaporama qui défile à une vitesse suffisamment rapide pour que l’oeil ne réalise pas qu’il s’agit d’un diaporama et voit un mouvement continu.

Vous avez sans doute fait ça à l’école sur le coin de cahier de maths.

Vidéo extraite du site flipbook

Une vidéo est constituée d’un diaporama dont les images défilent à raison de 24 (ou 25) images par secondes. Lorsque l’on filme, que ce soit avec un caméscope ou un Lumix G l’appareil n’enregistre pas un mouvement continu, mais prend des photos en rafale continue à la cadence de 24 images par seconde (avec des photos de seulement 2 millions de pixels, puisque le FullHD c’est seulement 1920×1080 pixels).

Conclusion, on peut parfaitement filmer en prenant image par image, il faudra simplement au final avoir réalisé suffisamment d’images pour pouvoir en caser 24 par seconde (et ça fait beaucoup, à 3600 secondes par heure, un film de deux heures donc de 7200 secondes contient 7200×24 = 172800 images….).

Le timelapse c’est plus peinard, c’est une vidéo faite en accéléré qui résume une longue durée sur quelques minutes ou quelques secondes de film (la caricature c’est la fleur qui s’ouvre, le nuage qui passe à toute vitesse etc..). Il y a donc besoin de beaucoup moins d’images.. beaucoup moins c’est combien au juste ? ben ça dépend, mais c’est facile pour ça il suffit d’avoir une calculette.

Trois paramètres entrent en ligne de compte, ils sont les suivants :

– Le premier est connu : la durée que l’on veut filmer
– Le second est connu : la durée que l’on doit obtenir au final
– Le troisième est à calculer, c’est le nombre de photos qu’il faut prendre au total sachant que chaque seconde en représente 24

Exemple :
Je veux couvrir une durée d’une heure et obtenir au final un film de 10 secondes.
1 heure= 3600 secondes
10 secondes de film = 10 x 24 images/seconde = 240 images
l’intervalle est de 3600 / 240 = 15 secondes

Donc en prenant une photo toutes les 15 secondes pendant 1h, j’obtiendrai les 240 photos nécessaires à mes 10 secondes de film.

Ensuite j’assemble ces 240 images soit avec un logiciel de montage soit avec un des très nombreux utilitaires dédiés au timelapse et à l’arrivée j’ai mon film.

Elle est pas belle la vie ?

Tout ça est faisable avec n’importe quel appareil muni d’une télécommande/intervallomètre (voire même sans si on est prêt à presser chaque fois le déclencheur manuellement ce qui va être vite très pénible).
Le GH3 possède une fonction de déclenchement automatique cadencée intégrée qui permet de réaliser des timelapse sans se prendre le chou.

gh3_TL1

gh3_TL2

Non mais franchement, elle est pas belle la vie ?

3 pensées sur “Lumix GH3 et timelapse”

  1. 24images / secondes en cinéma et 25/images pour tout le reste…
    je voulais acheter une télécommande pour mon GH3, mais il en existe peu…et elles font « kitsch » je vais faire des essais avec le menu interne…

  2. j’ai une question pas très brillante, mais je vous la pose quand même. Je souhaite poser mon GH3 pour un timelaps sur une marée descendante, soit presque 6H. Est ce que la batterie tient ou il faut que je prévois une deuxième batterie.
    Merci!

Vous pouvez laisser un commentaire