Je suis désormais résolument pour

En buvant mon café ce matin j’ai regardé les rapports sur la journée d’hier, ils m’ont laissé assez pantois dans un premier temps, stupéfait ensuite, pour finir avec un petit arrière goût très désagréable.

Je n’avais pas d’avis particulier sur la question du mariage civil pour les homosexuels.
Ce concept me fait même plutôt sourire, je suis névrotiquement hétérosexuel et divorcé trois fois, c’est peu dire que la frénésie du mariage ne me transporte que modérément, je suis un brin immunisé contre.
A ça s’ajoute que je suis catholique, plus par culture que par foi profonde d’ailleurs (élevé chez les curés etc etc..).

A voir, lire, entendre, les argumentaires délirants (au sens littéral du terme) des opposants à ce mariage civil, ce matin, je suis désormais résolument pour.

Je suis également pour le renforcement des budgets de l’éducation nationale, notamment pour les cours de science nat, parce que pour défiler au son de « un papa et une maman » il faut être au choix d’une bêtise abyssale ou bien avoir été particulièrement mauvais à l’école. En effet, j’aimerais qu’on m’explique comment un enfant peut naître autrement qu’avec un papa et une maman (d’autant que les histoires de procréation assistée sur lesquelles je suis plus réservé semblent avoir été repoussées).
Si donc un enfant naît avec un papa et une maman , la préférence sexuelle des intéressés n’est en aucun cas une garantie qu’il grandira avec un papa et une maman. Mes parents n’étaient pas homosexuels, pourtant j’ai grandi sans maman et avec un papa absent (d’où les curés qui ont fait office de, ironie du sort, au départ chez les « frères de la Saint-Famille » ).
Bref s’ils veulent être cohérents, au lieu de manifester contre le mariage civil des homosexuels, les manifestants d’hier auraient du manifester contre le divorce des hétéros… infiniment plus susceptible de garantir « un papa et une maman », au mépris de l’intérêt du môme certes, mais bon si j’ai tout suivi dans cette histoire les « contre » s’en contrefichent de l’intérêt du môme.

Je suis également favorable à ce que l’on renforce le budget de l’éducation nationale pour ce qui relève de la lecture. Voir des religieux défiler par milliers pour quelque chose de totalement civil, montre que clairement il y a une très forte déficience côté lecture chez ces gens-là.
A ça s’ajoute que s’il y a une catégorie sociale qui gagnerait à la fermer lorsqu’il s’agit d’enfant, il me semble que c’est bien celle des catholiques (rappel, j’en suis) , pour des raisons que je ne vais pas rappeler.

Qu’ils soient barbus ou pas les religieux intégristes de tout poil seraient bien inspirés de s’occuper de choses plus élevées spirituellement et de cesser de se focaliser encore et toujours sur le sexe.
Cette histoire, cette triste histoire qui agrège sexe et religion est une très efficace démonstration de ce que je pense depuis longtemps, le sexe et la religion c’est la même chose, c’est fait pour être pratiqué dans la douceur du chez soi..pas dans la rue.

De plus, que je sache, cette disposition fait partie du programme sur la base duquel Hollande a été élu. Pour une fois qu’un candidat tient une promesse, on peut difficilement lui en tenir rigueur, même si c’est probablement la seule qu’il tiendra, il n’en reste pas moins qu’une promesse tenue c’est quand même une évènement assez peu courant… Champagne !!!!

Enfin, il faudrait arrêter de parler de mariage pour tous, terme éminemment mensonger. Il ne s’agit en aucun cas de mariage pour tous, mais plus bêtement de la possibilité donnée aux homos de contractualiser civilement.. vraiment pas de quoi fouetter un chat + un chat. Le mariage pour tous supposerait par exemple, que les prêtres aient la possibilité de se marier, ce qui irait dans le sens d’une égalité des sexes dans l’église catholique.

Des siècles de lutte pour la séparation de l’église et de l’état pour en arriver là.. et dire que je trouvais les musulmans pénibles…

4 réflexions au sujet de « Je suis désormais résolument pour »

  1. LE billet le plus pertinent que j’aie pu lire depuis longtemps sur la question !
    J’adore le couplet sur ta propre expérience d’enfant élevé par la « sainte famille ».
    J’adhère totalement et si j’étais encore actif sur g+, je plussoierais mille fois.

    Bravo Luc et Merci pour cette profession de foi 😉

    Philippe

    Répondre

  2. entendu l’autre jour par un psychologue « un enfant a besoin de bouffer et d’amour ». point barre. et ce qui est marrant, c’est que les arguments de nos cathos (fachos ?), sur les parents biologiques, même dans le cas de l’adoption ne tiennent pas. je connais très très bien (et meme plus) des enfants adoptés, heureux, épanouis, qui n’ont jamais connus leurs parents biologiques et qui ne risquent pas de les connaitre.
    et depuis decembre 1905, les églises, de quelque confession soient elles, n’ont pas à intervenir dans la marche de l’état. donc toute manifestation d’origine religieuse devrait être interdite. laissons ceci aux syndicats, dont les manifs sont prévues, organisées et sans danger pour le pouvoir.
    et dernier point, le mariage, bien que d’origine religieuse, a été légalisé afin de donner des droits (et devoirs) aux conjoints, et enfants éventuels du couple. on a tenté de faire pareil avec le PACS, mais sans les droits, ou très peu et rien pour les enfants. alors, en cas de vie commune entre 2 personnes, il serait interessant d’avoir des contrats protégeants ces droits, sous une forme ou une autre, laissant le mariage pour des raisons religieuses ou d’amour, 2 croyances assez malsaines, finalement.

    Répondre

  3. Le « Ce concept me fait même plutôt sourire, je suis névrotiquement hétérosexuel et divorcé trois fois, c’est peu dire que la frénésie du mariage ne me transporte que modérément, je suis un brin immunisé contre. »

    C’est très bon, tu m’as fait rire, pas autant que la vidéo de ton appart’ vidé, mais quand même ! 🙂

    Répondre

Vous pouvez laisser un commentaire