(des)Information, charrue, boeuf etc…

Ce matin je vois ça dans mes fils twitter.. c’est vraiment une drôle de façon de traiter l’info. Ne pourrait t on pas considérer que les « quartiers sensibles » le sont (à minima partiellement)  du fait du chômage et de la pauvreté et pas l’inverse ?

A force d’utiliser la novlangue (« quartiers sensibles » et autres âneries) ,  l’info n’a plus de sens. Tiens une suggestion pour Mediapart, Neuilly est un vrai quartier sensible, particulièrement sensible aux grosses voitures  et aux grands appartements. Peut-on en déduire que la misère et le chômage y font des ravages ? pas sûr sûr…

Une pensée sur “(des)Information, charrue, boeuf etc…”

Vous pouvez laisser un commentaire