Une pensée sur “Le beau temps revient, le soleil tape.. fort.. trop”

  1. Et si on lançait une charte pour « que monsieur Estrosi ferme poliment sa gueule » ?
    Parce que le silence, ça a quelque chose de solennel, et ça ne doit pas donner lieu à des débordements.

Vous pouvez laisser un commentaire