Curiosité : A quoi ça ressemble une caméra 3D ?

La 3D consiste a filmer deux fois, un film qui correspond à ce que voit l’oeil gauche, un film qui correspond à ce que voit l’oeil droit. A l’arrivée on a donc deux films. Lorsqu’on regarde une projection en 3D, l’oeil droit et l’oeil gauche voient chacun un film différend (d’ou les lunettes pour bien séparer les choses..).
Pour filmer en 3D il faut donc, il fallait donc plutôt, deux caméras.
Problème, avec deux caméras on ne peut pas zoomer (puisque les deux films étant projetés et vus en même temps, le moindre décalage de mise au point provoquerait une entorse à l’oeil du spectateur).
La caméra présentée qui est la première du genre, permet de faire tout ce que fait une caméra normale, zoom compris, mais en filmant en 3D. Elle a donc deux lignes optiques parfaitement appairées, et deux systèmes d’enregistrement (deux capteurs etc..).

5 réponses sur “Curiosité : A quoi ça ressemble une caméra 3D ?”

  1. Bonjour,
    Quand on regarde sur l’écran de contrôle, on voit en 3D je suppose ?
    Bien belle caméra ! Il ne doit pas y en avoir beaucoup en circulation dans le monde de plus !

  2. Comment on gère la distance inter oculaire avec cette caméra? Parceque parfois on met 6.5cm entre les deux optiques (l’oeil est une focale fixe) mais si on zoom il faut pouvoir séparer les optiques tantôt de 2cm tantôt de 1 mètre suivant l’effet 3D que l’on veut donner !!!
    Quelqu’un a vu des images 3D faites avec cette caméra? On entend à un moment un monsieur dire « c’est mieux en 2D ».
    Pour moi c’est un gros gadget, je ne vois pas James Cameron partir tourner Avatar II avec ce genre de caméras…

    1. Bonjour,

      Ce modèle qui est une petite caméra de reportage n’a pas grand chose à voir avec une caméra de cinéma. Cameron n’utiliserait pas ce type de matériel (pas plus que Coppola n’aurait utilisé un caméscope semi-professionnel pour tourner Apocalypse Now 🙂 )
      Son intérêt est double : illustrer cette histoire de deux films en 3D qui n’est pas toujours facile à comprendre, et surtout proposer pour des tournages légers de type reportage, une solution viable (ceux que vous avez peut être vus étaient tournés avec deux caméras fixées sur un support, avec zéro possibilité de zoom pour des raisons de décalage de mise au point).

Vous pouvez laisser un commentaire