Histoire de clore le récurrent débat 4/3 vs APS

Pour clore une bonne fois pour toutes les débat d’informaticiens concernant les tailles respectives des capteurs 4/3 et APS et leurs supposées caractéristiques, la lecture du dernier benchmark de DXO est sans appel:

10 réflexions au sujet de « Histoire de clore le récurrent débat 4/3 vs APS »

  1. Il est quand même facile ce raccourci…
    J’ai 2 Oly 4/3, j’ai eu un Pen et de l’aps-c, je ne suis donc pas partisan.
    Ce dont il est question dans DXO mark, ce n’est pas du format du capteur mais de la taille des photosites.
    De toute façon il a toujours été question de la taille des photosites. Un 10mp APC restera à ce titre meilleurs qu’un 10mp 4/3…
    La course au pixels tue la qualité d’image intrinsèque, c’est vieux comme le monde. Le Canon 7D est une arnaque à ce titre.
    Mais se servir d’un article DXOMark pour faire de la pseudo com/marketing, c’est petit.
    J’aimais bien audioblog.

    Répondre

    1. Bonjour,

      S’il s’agissait d’une escroquerie (ce qui serait fort mal me connaître) vous ne seriez pas en train de lire cette réponse à votre commentaire, good news, pincez vous (bon ok ça fat un peu mal mais a passe) oui oui vous êtes en train de le lire.

      Ce qui est intéressant en revanche et qui mérite la validation de votre commentaire c’est la pirouette.
      Contrairement à ce que vous semblez croire il n’ a JAMAIS été question dans les débats 4/3 vs APC (ou autre d’ailleurs) de taille de photosites et TOUJOURS de taille de capteur.

      Ce que montrent les mesures de DXO c’est que (c’est un poncif mas je trouve intéressant que cela doit techniquement mesuré par des gens dont la pertinence est peu questionnable) que la taille du capteur n’a aucune importance, la seule chose qui compte c’est celle des photosites, c’est d’elle dont provient la dynamique, la sensibilité et bien d’autres choses qui font les qualités photographiques (versus l’intérêt informatique) d’une photo.

      Contrairement par exemple à ce que vous en concluez, justement parce c’est ça qui est en cause, un 10m de pixels APS n’est meilleur qu’un 10M 4/3 non pas pour des raisons de taille de capteur mais parce qu’il aura des photosites plus gros (la taille de l’APS étant légèrement plus grande à nombre de photosite égal ceux de l’APS seront c’est de l’arithmétique de base plus gros). De la même façon qu’un 10M en 24×36 sera plus gros etc etc….

      Ce qui est intéressant en revanche, amusant presque c’est que l’article de DXO touche (encore une fois) un point très sensible car je suis en train de me faire accuser de tous les maux alors qu’il n’y a strictement aucun commentaire sur mon site, je n’ai même pas recopié (cela aurait été facile) un paragraphe de l’article de DXO pour éviter de me voir taxer d’utiliser des propos hors contexte, je me suis contenté de faire une capture d’écran.

      Je sais que le sujet est quasi religieux, mais il faudra s’y faire, si on regarde les choses non pas sous un angle informatique mais sous un angle photographique, ce qui compte c’est le photosite et la taille du capteur (qui n’a d’impact que sur le nombre de ces photosites) n’a qu’une importance photographique très anecdotique. Contrairement à ce que semble penser Hangon (message ci-dessous) précisément si dans une approche informatique certes la qualité intrinsèque du pixel est secondaire, dans une approche photographique elle est fondamentale….

      Répondre

      1. sauf que le « débat 4/3 vs aps-c » est technique et non photographique. Il existe d’excellents photographes qui ne shootent qu’avec un vieux téléphone mobile…

        Je ne remet pas du tout en cause DXO. Ce que je remet en cause c’est que vous indiquez que cela clos un débat. DXO met en avant les qualités du capteur du GH1 face au 7D qui ont des tailles de photosites équivalentes. La seule chose que ce test indique (par extension) c’est que le traitement du signal sur le GH1 est plus performant que sur le 7D (et c’est tant mieux, cela permet à ceux qui n’y comprennent rien de remettre en cause les prétendues qualités du 7D).
        Ça n’a rien à voir avec ce débat, qui est stérile, on est plutôt d’accord sur ce point il me semble.
        Hangon évoque quand même à juste titre la profondeur de champ. C’est un des vrais problèmes photographiques du 4/3 (avec le RSB…). Et devoir bidouiller comme un malade pour au final se retrouver avec des optiques vieilles de 30 ans (lumineuses donc) pour véritablement gérer la pdc, en ayant de toute façon le problème de la guillotine net/flou, ça fait râler. Même si l’apc-s n’est pas parfais à ce niveau, c’est quand même mieux.

        Je sens une publication intéressée qui ne joue pas cartes sur table, pour mettre à sont avantage indirectement un produit sans en avoir l’air. On dirait un gamin qui tira la langue !

        Et juste pour mettre mon grain de sel, je possède également un Nikon D5000, qui coûte environ 2 fois moins cher que le GH1 et qui reçoit une note « capteur » bien plus élevée. Ca fait très cher la fonction vidéo à peu près maîtrisée… Et c’est pareil pour le Pentax K-X, qui est l’entrée de gamme, et pour le Sony Alpha 500.
        Je possède également un E-400. Si on écarte la vidéo, je trouve ce dernier bien plus intéressant à l’usage que PEN/GF1, car a compacité très proche on ne perd pas le viseur. Et j’avais payé ce dernier à l’époque 280€ nu, neuf. Je me suis séparé du PEN parce que le viseur me manquais, non pas par habitude, mais pour des raisons de lisibilités. Et, pour la photo, je ne vois pas l’intérêt du viseur électronique si ce n’est remplacer de l’optique (coûteuse mais de qualité) par de l’électronique, qui a le gros avantage de permettre de mieux dégager des marges.

        Je sais que je m’égare un peu mais j’ai près de chez moi un magasin qui vend à la pelle des Oly 4/3 (E420, E-520, etc) pour 150€ en occasion. Avec un accès au beau parc optique Oly, Pana et Leica, franchement le micro 4/3 (et par extension le GH1) me fais bien rire.

        Le GH1 a ouvert une voie très intéressante dans l’hybridation photo/vidéo.
        Si je n’ai pas évoqué la vidéo du GH1, c’est parce que je trouve qu’on nous fait payer très très cher la nouveauté. Ça me dégoute.

        Voilà. J’aime bien Pana, qui a le bon ton de prendre des risques, de tester (j’aimerais posséder un L-1 pour collection). Mais il y en a marre d’être pris pour des imbéciles. Toutes les marques le fond il n’y a pas de souci de ce côté là, mais ça fait du bien parfois de s’exprimer 🙂

        Si ce n’étais pas votre intention, vous comprendrez sans doute mes réactions…

        PS : et oui j’ai lu votre réponse car je n’estime pas avoir la science infuse, que je sais que j’ai parlé avec colère (et ses approximations), et que votre réponse a tout de même une sacré importance, vu que l’on est sur votre blog.
        Si personne ne critiquait les blogueurs, ils écriraient n’importe quoi ! 😉 La force des blogueurs c’est justement qu’ils sont capables de traiter des informations contradictoires et de faire avancer le schmilblick. Parfois même de reconnaître leurs erreurs ! C’est dingue hein !

        Répondre

        1. Je pense que cela clos le débat parce que encore une fois ce débat a toujours porté sur des questions de taille de capteur, question qui n’a à peu près rien à voir avec la photo (mais tout à voir avec l’informatique).

          Contrairement à ce que beaucoup de gens semblent penser on peut à peu près tout faire avec tout (voir plus bas avant de défaillir).

          Si on est un obsédé de la profondeur de champ il y a deux solutions, opter pour un vrai grand capteur (24 X36 minimum, Sony en fait de pas trop chers).. ou des optiques plus ouvertes (c’est la solution que j’utilise et employer des optiques de 30 ans ne me dérange pas forcément, je dirais même que j’adore ça mais bon, c’est un choix personnel).

          Pour le reste nous sommes à 100% d’accord que le débat 4/3 vs APS (ou APS vs 24×36 d’ailleurs) est un débat d’informaticien, pas de photographe.
          Il est parfaitement possible d’obtenir une profondeur de champ courte en 4/3 je vous épargne l’expo, allez jeter un œil sur mon compte flick, vous trouverez des exemples à la pelle.

          Allez je vous en mets une pour la route parce que je l’aime bien (la photo est quelconque, mais l’ambiance était top)

          P1090863

          Vous pourrez dire que vous avez vu un truc extraterrestre, un truc « qui ne se peut pas » parce que je vous jure sur tout ce que vous voulez que j’ai prise cette photo avec un G1.

          Reprocher sa fonction « coûteuse » (c’est la moins chère de sa catégorie) au GH1 c’est un peu comme trouver qu’un autocar est bien cher par rapport à une Fiat Panda, et surtout que payer tout ça en plus pour « quelques places supplémentaires » c’est excessif. Si la vidéo ne vous intéresse pas, le GH1 n’est pas fait pour vous. Si elle vous intéresse juste un peu.. on en reparle plus tard
          La vidéo du GH1 a du sens pour les gens qui pratiquent la vidéo comme une autre forme artistique au même titre que certains la pratiquent avec la photo, je vous recommande de jeter un œil sur ce que fait Sébastien Farges (qui n’est en aucune manière lié à Panasonic, je fais de temps à autre de la promo pour ce qu’il fait parce que vraiment c’est très chouette) et incidemment cela devrait vous permettre de réviser quelques idées préconçues sur la profondeur de champ.
          Exemple :
          http://www

          Voir également sa dernière production : http://www

          Pas d’accord non plus avec la notion de « ne pas nous prendre pour des imbéciles ». A ma connaissance les marques proposent et le consommateur achète s’il le veut bien. Je n’ai pas encore entendu parler d’escadrons de la mort forçant des gens à acheter quoi que ce soit chez nous.
          Cette notion est encore plus importante dans le monde de la photo grand public ou si on prend une fourchette 200 -> 1500 euros il doit exister une bonne cinquantaine d’appareils (je suis sans doute au dessous de la réalité).
          Personne n’oblige personne à quoique ce soit et si le consommateur à un problème de choix il devrait (avis perso certes) revoir ses besoins… C’est pour ça que je notais plus haut que choisir un GH1 si on se fiche de la vidéo franchement c’est du pur masochisme, il doit y avoir au moins 40 propositions du même genre, moins chères, sans vidéo (ou avec une vidéo plus frustre).

          Répondre

          1. Ah ben voilà on a votre avis complet maintenant.
            Je tiens juste à préciser que jamais je n’ai avancé qu’il n’y avait pas de profondeur de champ courte possible sur du 4/3 (je répète, j’ai 3 appareil à capteur 4/3, je sais de quoi je parle). J’ai juste dit que cela demandait des objectifs plus lumineux que pour l’aps-c, et a fortiori que pour le 24*36, et à fortiori que le moyen format, etc, etc, etc.
            Les vidéos que vous donnez sont vraiment intéressantes, mais comment est-ce possible que des merveilles sortent d’appareils où la vidéo est plus « frustre » ? Le talent. Sur mon D5000 j’ai la vidéo, et si j’ai du talent (non je n’en ai pas pour la vidéo) je fais au moins aussi bien que le GH1 sans avoir dépensé 600€ en plus.
            J’arrête là.

            Répondre

            1. Oups j’interviens une toute dernière fois, cette fois pour apporter à l’article, je suis tombé sur un sujet de forum passionnant et qui à sa manière clot le débat 4/3-aps-FF.
              http://www.pentaxforums.com/forums/pentax-dslr-discussion/71896-low-noise-benefit-ff-vs-aps-c-equals-zero.html
              Pour résumer les observations ont l’air d’avoir montré qu’à angle de vue identique, profondeur de champ identique et vitesse d’obturation identique, il n’y a pas de différence de bruit entre les 3 tailles de capteur, et que donc la qualité d’image est la même, intrinsèquement.
              C’est la même réflexion que je m’étais faite en partant en mariage avec un 4/3 accompagné d’un Oly E-1 4/3 et 14-54mm 2.8-3.5 et un D80 apc-s 17-55 3.5-5.6. L’Oly s’en sortait mieux dans l’église parce qu’au final je n’avais pas besoin de monter autant dans les ISO qu’avec le D80.
              Ce qui revient à mon problème : pour avoir l’équivalent d’un 50mm 1.4 FF il faudrait en 4/3 un 25mm 0.5 pour la même profondeur de champ. Une telle optique n’existera probablement jamais.

              Répondre

  2. on s’en fout de la qualité intrinsèque du pixel …. plus le capteur est grand plus on peut se rapprocher du sujet pour avoir un cadrage identique et plus la PDC est petite …. point barre….

    c’est pour ca que ce qui sort d’un MF sera toujours d’une autre trempe que ce qui sort d’un 24×36 … c’est physique … la PDC d’un MF se reconnait tout de suite … l’image a une autre tronche.

    je suis hyper fan du 4/3 et m4/3 mais je trouve le raccourci bien rapide.

    Répondre

  3. Pas besoin de tests poussés pour voir les qualités du 4/3… ou les défauts du LX3.
    Pour ma part, j’ai fait le choix Sigma pour le capteur… pas forcément meilleur que le 4/3.

    Répondre

  4. Dixit : « Le Canon 7D est une arnaque à ce titre. »  » (et c’est tant mieux, cela permet à ceux qui n’y comprennent rien de remettre en cause les prétendues qualités du 7D) »

    Wow mais as tu pris en main le 7D ? As tu fais des photos avec ce boitier ? C’est marrant car les plus mauvaises critiques concernant ce boitier viennent de gens qui n’ont jamais fait de photos avec. Il ne suffit pas de se baser sur des stats de DXO pour dire qu’un boîtier est mauvais ou pas. Beaucoup de pros utilisent maintenant cet appareil (et n’en tarissent pas d’éloge) et la qualité des images issus du 7D n’est plus à prouver, je suis bluffé tous les jours par les photos que je fais avec et je ne suis pas à mon premier DSLR (et je ne suis pas un pro Canon non plus à la base). Il faut peut être un peu arrêter de se baser sur des stats et des graphs pour juger un appareil, mais sur l’utilisation en « live ».
    Je possède aussi un GF1, qui est un appareil vraiment qualitatif et je suis tout aussi bluffé par la qualité des images issu de cette petite merveille, le rapport encombrement et qualité d’image est vraiment excellente mais je ne vais pas le comparer avec un reflex semi pro d’une autre marque.
    Ne mélangeons pas tout.

    Amitié 🙂

    Répondre

    1. Je voulais juste dire que j’étais d’accord avec les dires de fabrys. Je possède un 7D et j’en suis pleinement satisfait, j’ai pu tester le GH1 ainsi que les m4/3, je suis assez surpris du résultat qui est maintenant vraiment qualitatif. Après, chaque technologie d’APN à ses qualités et ses défauts, l’appareil photo idéal n’existe malheureusement pas, tout est affaire de compromis. Je suis surpris du débat APS-C et 4/3 car pour moi ce sont deux choses complétement différentes et jamais je n’ai vu de comparaison 24*36 versus moyen format. Bref je pense qu’avant de comparer qui a la plus grosse, on devrait déjà exploiter pleinement son matériel :-).

      Répondre

Vous pouvez laisser un commentaire