Test : 2 supports iPhone GoRide et iBikeConsole

Note : ces deux tests remontent à 2010.
Entre temps d’autres produits sont apparus sur le marché, beaucoup d’autres. Il faut lire ce texte surtout comme un kit de déchiffrage des caractéristiques du produit qui vous intéresse.

Le GoRide vendu par le fabricant Bicio et l’iBikeConsole distribué par le marseillais Le Cyclo, sont deux accessoires pour iPhone, permettant de fixer l’iPhone sur un guidon de vélo.

Ils sont tous deux très différents, le GoRide est avant tout une coque de protection pour iPhone qui est fournie avec une fixation pour guidon, l’iBikeConsole, comme son nom l’indique est une console à fixer sur le guidon, dans laquelle on installe un iPhone.
Le premier (GoRide) assure donc uniquement la fixation de l’iPhone sur le guidon, tandis que le second, iBikeConsole, assure une protection complète du téléphone. L’accès aux commandes tactiles se fait au travers d’une membrane transparente.

Premier contact
Ce qui rapproche ces deux appareils, c’est l’émotion que l’on ressent en ouvrant l’emballage.
Dans les deux cas, lorsqu’on sort ce « bidule » en plastique de la boite (iBikeConsole) ou du sachet (GoRide), on a envie de dire « Ouuu.. très drôle, maintenant envoie le vrai, j’ai pas qu’ça à faire ! ».. et puis on se rend compte que c’est bien le vrai, ce truc en plastique, c’est bien le magnifique support qu’on a vu en photo et qui promet de permettre de faire des miracles avec son iPhone.
À ce moment-là , on se sent moyen bien, parce que franchement, payer 35 euros pour le GoRide ou presque le double, 55 euros pour l’iBikeConsole pour « ça », ça a de quoi occasionner une violente douleur rectale.
C’est à tel point que ma première réaction a été de les renvoyer aux sympathiques distributeurs qui me les ont confiés en disant « non, j’suis désolé, mais bon, soyons sérieux ».. puis, je me suis dit « allez, jouons le jeu, on va leur mettre quelques centaines de bornes dans le sifflet », sous entendu « et puis de toutes façons les trucs vont voler en éclat et ça règlera la question ».
Surprise, ils n’ont pas volé en éclats, pas du tout, voire même ils se sont tous les deux extrêmement bien comporté, ce sont des petits accessoires tout à fait sérieux.

D’ailleurs en étant cynique, l’iPhone comme tout téléphone est destiné à vivre quoi.. un an et demi, deux ans.. après quoi il sera soit mort, soit cassé, soit perdu, soit remplacé par l’opérateur qui aura fait une offre sur le modèle suivant, histoire de faire renouveler l’abonnement. Il me paraît clair que ces accessoires vivront largement ce que vivra le téléphone qu’on mettra dedans, ce qui est sans doute le critère le plus important lorsqu’on parle de la longévité d’un étui de téléphone.

Dans toutes les appréciations qui vont suivre je me suis abstenu de faire entrer en ligne de compte le coût puisque dès qu’on fait entrer en ligne de compte ce coût, tout vole en éclats. Ils ne valent pas le prix auquel ils sont vendus, mais par ailleurs, pour être honnête, on pourrait dire la même chose de la majorité des accessoires destinés à l’iPhone.

Deux solutions différentes
Je me suis donc concentré sur l’usage de ces petits appareils et comme on va le voir, ils tiennent leurs promesses, ils marchent bien, très bien, même si ça ne justifie en aucun cas leur prix.
Ce sont deux très très bon produits, différents mais excellents tous les deux, et donc si vous avez un vélo, un iPhone et l’envie de conjuguer les deux, l’une des deux solutions est faite pour vous.
A vous de choisir laquelle.

J’ai noté séparément les deux produits parce qu’ils ont des caractéristiques assez différentes.

Le premier, le GoRide de Bicio est plutôt une protection pour iPhone munie d’une fixation permettant de le faire tenir sur un guidon, le second l’iBikeConsole est lui un petit caisson fixé sur le vélo, dans lequel l’iPhone est protégé des intempéries (alors qu’il est à l’air libre avec le GoRide).

Même le mode de fixation est différent, l’iBikeConsole est plutôt destiné à être laissé en permanence sur le vélo (même s’il est démontable), le GoRide de on côté étant solidaire du téléphone s’utilise différemment, on laisse le téléphone dans sa coque, et lorsqu’on prend le vélo on clipse le tout sur le petit support.

On pourrait penser que l’iBikeConsole est plus adapté à ceux qui crapahutent du fait de la protection totale qu’il assure, ça se discute. C’est vrai d’un côté parce qu’il protège mieux l’iPhone, mais de l’autre on ne peut pas alimenter un iPhone placé dans un iBikeConsole qui est fermé de façon étanche et ne laisse pas d’accès extérieur à la prise alimentation USB du téléphone. Pour quelqu’un qui fait des sorties longues et qui dispose d’un système d’alimentation pour son iPhone (qu’il s’agisse d’une roue dynamo ou d’un pack de batterie) le GoRide laisse la prise USB libre et donc permet alimentation électrique du téléphone.

On y va pour les essais individuels. Ils sont tous les deux très bien mais plairont à des utilisateurs différents. Dire qu’il y en a un qui est meilleur que l’autre est un peu compliqué parce qu’ils ne sont pas comparables. Intrinsèquement l’iBikeConsole est nettement supérieur..mais ça dépend, pour pas mal de gens le GoRide pourra s’avérer un choix plus judicieux.

L’alimentation négligée (ce qui est mal)
La notion d’alimentation est une des grosses différences entre les deux produits. L’un permet d’alimenter le téléphone (GoRide) pas l’autre. C’est un des points faibles de ces deux systèmes (et par extension de tous les systèmes du même genre), étant donné la très faible autonomie de l’iPhone, si on s’en sert avec une application de tracé ou de navigation et donc un fonctionnement en continu, comptez trois heures, avec un iPhone chargé, ce qui est relativement faible.

De la même façon qu’il est difficile de se balader avec un phone sans avoir de cordon USB dans la poche, j’aurais bien aimé que ces deux systèmes proposent ne serait-ce qu’en option un système soit de batterie soit de connexion à une dynamo. Pour être cynique, quelqu’un qui part en randonnée avec son iPhone a tout intérêt à avoir un vieux petit Nokia dans le fond du sac, pour être assuré de pouvoir effectuer les appels téléphoniques, parce qu’en terme d’autonomie il risque d’être un peu court.

GoRide de Bicio

Le site du fabricant :Bicio
C’est le plus simple des systèmes. Ce n’est pas vraiment un support complet, c’est une coque de protection pour iPhone en plastique rigide. Elle ne protège que le dos du téléphone. Un trou est ménagé pour l’appareil photo et la prise alimentation est dégagée. Cette coque est destinée à rester à demeure sur le téléphone, dont elle améliore asse notablement la tenue en main (l’iPhone est un peu glissant) sans trop augmenter l’épaisseur. Au quotidien, ça n’est pas désagréable du tout, un iPhone dans une coque GoRide.
Cette coque est accompagnée d’un petit support qui se fixe sur le guidon. La coque vient se glisser sur ce support. L’iPhone reste donc dans la coque qui sert de protection. Le plastique est assez rigide. Au début on peut craindre qu’il doit cassant, mais à l’usage il fait penser à l’ancienne bakélite, c’est un matériaux très solide. On le clipse sur le guidon, difficile de faire plus simple.
La contrepartie de cette simplicité est que la fixation est à usage unique. Le support pour guidon tient grâce à deux colliers crantés en plastique, qui ne sont pas démontable. Il faut donc bien réfléchir avant d’installer le bidule.
Il est livré avec deux jeux, mais bon. Pour la petite histoire il se trouve que Sigma qui est un fabricant d’excellents petits compteurs de vélo utilise le même système pour la fixation de certains de ses capteurs et que Sigma a le gros avantage d’avoir des pièces détachées largement disponibles dans toutes les grandes surfaces de sport. Donc au cas ou..il est quand même possible de rattraper le coup.
Mais bon, c’est du rustique de la maison rustique.
Une fois le support fixé l’accès aux commandes de l’iPhone est total.. et pour cause, l’avant est au grand air. C’est la principale limite du GoRide, qui est de fait utilisable que par beau temps (donc pas en région parisienne..). A la première goutte il faut déclipser le téléphone pour le glisser à l’abri dans une poche.
Au début c’est un peu flippant, je me suis dit qu’avec les vibrations, si jamais le truc décide de jouer les filles de l’air, j’allais me retrouver avec mon magnifique téléphone hyper moderne.. par terre. Eh bien pas du tout. J’ai beaucoup roulé avec dans des conditions parfois remuantes, le GoRide tient très très bien.
La seule limite est vraiment la météo, dès qu’il y a une goutte de pluie il fait immédiatement démonter le téléphone. Dans la vraie vie , je ne suis pas certain que ce soit un inconvénient énorme dans la mesure pour quand même pas beaucoup de gens roulent sous la pluie, et que dans ces conditions là on peut accepter de se passer de la présence de l’iPhone sur le guidon.
La fixation est rigide, l’iPhone ne peut pas être passé de la position verticale à une position horizontale.
Le GoRide est très bien adapté à un usage urbain léger. Sa facilité de démontage (un quart de tour) et le fait que l’écran soit dégagé, permet par exemple de décrocher le téléphone très facilement. En gros, on roule, quelqu’un appelle, il suffit de décrocher, appuyer sur la touche haut parleur et demander au correspondant de patienter deux secondes. On se gare, d’un quart de tour le téléphone se désolidarise de sa base, et c’est parti. Pratique et efficace.

[easyreview title= »GoRide/Bicio : Mon point de vue » cat1title= »Aspects pratiques » cat1detail= »Fixation très folklorique. Bonne protection du téléphone en dehors du vélo. Fixation sur le vélo simple et rapide. Accès à l’alimentation. » cat1rating= »2″ cat2title= »Niveau fonctionnel » cat2detail= »Sur le vélo le niveau fonctionnel est minimal, mais hors du vélo, le GoRide est une coque de protection plaisante. L’écran n’est jamais protégé. » cat2rating= »3″ cat3title= »Robustesse » cat3detail= »Rien à redire. Le matériau rigide filtre bien les vibrations. La fixation sur le guidon est solide…. tant que l’écran non protégé ne prend pas de choc » cat3rating= »2.5″ summary= »Le GoRide est une bonne solution pour ceux qui envisageaient l’achat d’une housse pour leur iPhone et qui par ailleurs roulent en vélo. » ]

iBikeConsole

Le site du distributeur français Le Cyclo

L’ibikeConsole est un boitier étanche, fixé au guidon par un système solide vissé (une clé Allen est fournie pour le montage). Ce système est démontable et repositionnable autant qu’on le souhaite.
Le couvercle du boitier s’ouvre pour laisser glisser l’iPhone à l’intérieur. Ce boitier protège donc entièrement le téléphone, la seule ouverture est à l’avant, il s’agit d’e l’accès à la prise casque qui est protégé par un bouchon en caoutchouc.
J’aurais préféré de loin que l’iBikeConsole condamne la prise casque et ménage un accès de l’autre côté à la prise USB, ce qui aurait permis d’envisager un système d’alimentation pour les longues sorties.
L’iPhone se place dans le boitier qui est entièrement clos. Ce boîtier est relativement volumineux, ce qui exclu de l’utiliser comme housse de protection en laissant l’iPhone en permanence dedans. Le boitier se clipse sur la partie visée au guidon, cette fixation autorise une rotation, on peut donc positionner l’iPhone soit verticalement soit horizontalement (pour les application qui le requièrent).
Il s’agit d’un système qui est plutôt destiné à être laissé sur le vélo, ce qui est pratique si on dispose d’emplacement de stationnement à l’abri des aigrefins. Dans le cas contraire, lorsqu’on s’arrête, il faut déclipser le boitier de son support, puis sortir l’iPhone du boitier, lequel boitier doit être rangé… ou on peut.
Autre point, le boitier se clipse sur le support, mais à l’usage la manœuvre est asse pénible et il est vraiment plus simple de laisser le boitier à demeure sur le vélo et de se contenter de récupérer le téléphone.
C’est ce que j’ai fait pendant toute la durée de l’essai, au bureau j’ai un parking et à la maison le vélo ne risque rien, j’ai laissé le boitier sur le guidon, en partant je glissais le téléphone dans le boitier et manœuvre inverse en arrivant. Utilisé comme ça, c’est simple efficace et rapide.

Le boitier est muni d’une surface transparente qui est elle même tactile. Lorsque l’iPhone est dans le boitier on a un accès total aux commandes.
Le support est orientable, bien que l’intérêt de la manœuvre ne soit pas fracassant, des applications qui doivent s’utiliser horizontalement il n’y en a pas des millions, néanmoins il est orientable ce qui permet de positionner le téléphone de façon idéale pour ce qui est de sa lisibilité ce qui au fond est très bien.

L’étanchéité est plutôt pas mal, cela dit elle n’est pas forcément complète parce que comme je l’ai dit plus haut le boitier ménage un accès à la prise casque et que le bouchon fermant cet accès à une vieille tendance à glisser de côté.
Je ne me suis pas risqué à ça, mais si on devait rouler longtemps sous une pluie battante, je crains fort qu’à force l’eau finisse par rentrer. Cela dit vu le prix d’un iPhone, pas grand monde ne va aller prendre ce risque et l’étanchéité est très bien en usage normal.
Je l’ai essayé sans succès avec un iPod Touch, vu que la surface est tactile est faut vraiment que l’écran affleure et ça ne marche qu’avec un iPhone. Certaines applications sont d’ailleurs sensibles à ça, Trails par exemple, testé récemment, a tendance à quitter inopinément.
La « vitre » (ce n’est pas du verre, c’est du plastique) mange un peu de luminosité, et semble masquer les capteurs de luminosité externe du téléphone. Cela oblige à augmenter le réglage de luminosité .. et donc à taper dans l’autonomie.

Côté sécurité, la fermeture est plutôt bien conçue, il n’y a pas de risque que le téléphone ne tombe. Le matériaux assez souple dont sont fait tant le collier de fixation que le boitier lui-même filtrent très bien les vibrations.
Une fois passée la déception initiale en découvrant ce très cher ensemble en plastique un rien souple, l’iBkeConsole est une excellente solution, pratique efficace, ergonomique et sécurisante.

[easyreview title= »IbikeConsole : Mon point de vue » cat1title= »Aspects pratiques » cat1detail= »Montage simple et bien conçu. Excellente protection du téléphone sur le vélo. Ecran orientable. Pas d’accès à l’alimentation. » cat1rating= »3.5″ cat2title= »Niveau fonctionnel » cat2detail= »Sur le vélo le niveau fonctionnel est optimal (écran tactile orientable), mais hors du vélo, l’iBikeConsole ne sert à rien. » cat2rating= »4″ cat3title= »Robustesse » cat3detail= »Rien à redire. Le matériau souple filtre bien les vibrations la fixation sur le guidon est solide et la fermeture du boitier bien conçue. Le cache du trou d’accès à la prise casque est un rien stressant.. » cat3rating= »3.5″ summary= »L’iBikeConsole est sans doute une des fixations iPhone/vélo les plus abouties. Avec une solution pour l’alimentation et un prix moins délirant il serait parfait. » ]

9 réponses sur “Test : 2 supports iPhone GoRide et iBikeConsole”

  1. Merci pour ce comparatif très détaillé. Pour mon usage, je choisis plutôt l’iBikeConsole. D’ailleurs, le votre est-il à vendre ? :-B

  2. Bonjour Luc

    Pour info, le dernier modèle actuellement en vente sur le site de Lecyclo.com a évolué et l’on peut alimenter l’iPhone avec le chargeur Ewerk dans l’iBikeConsole. La coque sera adaptée avec l iPhone 4g début décembre . Je pourrai t envoyer un modèle si tu veux.

    Merci pour le test et a bientôt .

    Othello – lecyclo.com

  3. Si vous êtes toujours détenteur d’un iPhone, je vous propose d’essayer le système Quad Lock. Il permet de clipser la coque Quad Lock de l’iPhone 4 ou 5 directement sur le support vélo. L’avantage, hormis sa solidité et son design, c’est que vous n’avez pas besoin d’enlever l’étui de votre iPhone, puisque la coque devient votre protection quotidienne. De plus, il existe des accessoires compatibles intégrant ce procédé de fixation (support voiture, adaptateur trépied d’appareil photo, support mural…) Ci-après le lien http://www.myphonestore.fr/support-iphone-4-velo-voiture-quadlock-deluxe.html

  4. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour ce test qui est très complet, nous distribuons aussi un produit similaire, une fixation vélo,VTT pour iPhone 4, notre fixation se compose d’un boîtier très robuste et étanche (waterproof) spécialement conçu pour les iPhone 4 et iPhone 4s et vous laisse libre accès à tous les boutons ce qui permet d’utiliser toutes les fonctionnalités de son téléphone pendant la balade, si vous voulez plus de renseignements voici un lien vers la fiche du produit :

    http://www.king-mobile.com/accessoires-iphone/support-velo-fixation-rotatif-iphone-4.html

    1. Bonjour

      J’ai le même (je l’avais acheté sur ebay) ça éclaire du feu de zeus, mais l’autonomie plein pot est modérée (deux heures au max) et surtout après deux ans le mien ne s’allume plus (j’ignore d’où ça vient je suis une bille en électricité).

Vous pouvez laisser un commentaire