SPD c’est top !

Euh non non, je ne me suis pas lancé dans la politique allemande…il s’agit en fait de la suite logique du changement de pédales : le passage aux cales automatiques.
Ce changement de pédales avait deux objectifs. Tout d’abord remplacer les pédales d’origines faiblardes et peu confortables par quelque chose de plus adapté, et second objectif, passer aux cales automatiques.

Pour le premier point, le confort, le principal problème que j’ai trouvé aux pédales classiques (auxquelles en fait je ne suis pas vraiment habitué, sur le vélo de route j’ai des pédales automatiques) c’est l’absence de maintien latéral dans les accélérations (surtout avec des baskets..) et le fait qu’il est compliqué d’avoir une position constante.
Le maintien latéral n’est pas lié qu’aux pédales, les chaussures y sont pour beaucoup, or les chaussures classiques ne sont pas prévues pour assurer un bon maintien latéral (en marchant le pied ne part pas sur le côté) et pour ce qui est des baskets …c’est pire.

Pour cela j’ai acheté des Shimano MT41 qui ont le mérite d’avoir un look assez passe partout et d’avoir une rigidité bien plus adaptée au vélo. Elles ont une semelle classique (presque classique) et n’ont pas le côté ultra rigide de mes chaussures de route (semelle carbone.. une fois clipsées sur les pédales l’ensemble ne bouge plus à tel point que la sensation c’est que tout le pied appuie et pas seulement l’avant) ce qui les rend presque utilisables pour marcher. Presque seulement parce qu’elle ont un talon très plat , donc s’il est effectivement possible de marcher avec sans avoir l’air d’un pingouin, sans même que l’on remarque qu’il s’agit de chaussures spéciales, il ne me parait pas envisageable de faire de longues distances avec.

P1110684
Shimano SH-MT41B

Ce qui les rend utilisables pour marcher c’est aussi le tout petit format des cales SPD. Les cales de route sont énormes et dépassent très nettement de la semelle, conséquence, les chaussures de routes sont inutilisables pour la marche (sauf à participer à une sortie organisée par un club fétichiste et ayant pour thème « le pingouin »).
Les cales SPD plutôt destinées au VTT , sont toutes petites et peuvent se planquer dans un creux de la semelle ce qui fait qu’elles ne dépassent pas.

P1110688
Comparaison, en haut des cales de route, en bas les petites SPD
P1110695
Des cales de route, impossible de marcher avec….
P1110697
Les cales SPD placées à l’intérieur de la semelle permettent de marcher

Premier essai sur 15 km ce week end, et premier trajet aller/retour boulot (40m) hier.
Le bilan est évident, le confort de .. de tout.. fait un bond spectaculaire. Ce qui est le mieux est sans doute la possibilité de maintenir une position constante, c’est ultra reposant dans les longues lignes droites et les côtes.
Dans les accélérations, les pieds ne bougent pas, le maintien latéral est parfait et le rendement semble bien meilleur.

La seule contrainte est de bien penser à déclipser les chaussures lorsqu’on s’arrête, voire dans mon usage urbain/péri urbain, lorsqu’il y a risque de danger (les chaussures et donc les pieds, sont fixés aux pédales, pour poser le pied par terre, il faut donc libérer les chaussures, ça se fait d’un petit mouvement vers l’extérieur). Je me suis pris il y a quelques années une gamelle mémorable en oubliant de déclipser les chaussures à un croisement désert dans une petite route des Yvelines, (grand moment de ridicule solitude…).

En fait les SPD se clipsent et se déclipsent beaucoup plus facilement que les cales de route donc aucun problème de ce côté.

Bref pour l’instant le bilan est hyper positif.

Vous pouvez laisser un commentaire