Premier trajet : Sourire aux lèvres

Ce matin, première tentative sur les 20 km maison/boulot.
Résultat, 1h10 en me perdant un peu, ce qui peut aisément être ramené à 1h si j’avais moins hésité.
En comparaison, sur la même distance, il me faut :

  • 1heure en voiture
  • 20/35mn en moto
  • 1h30 en transport en commun (y compris 30mn de marche à peu près)

Bref, non seulement c’est plaisant, mais d’un strict point de vue pratique/efficacité je suis tout à fait dans le clous même sur cette distance assez longue.
Peu de circulation sur le parcours, la longue ligne droite qui traverse le bois de Boulogne a une piste cyclable et les avenue qui longent le périf ne sont pas hyperfréquentées.
C’était par ailleurs un test en condition réaliste/complexe, j’avais à emporter, mon cartable de boulot (avec le PC portable à l’intérieur) une serviette de bain, une paire de chaussures de ville (j’avais déjà un costard au bureau), plus diverses bricoles. Résultat des courses, j’ai opté pour le vieux sac à dos Décathlon avec lequel j’ai déjà fait l’équivalent d’un tour du monde ou deux (ça se voit à son aspect d’ailleurs). Il a l’avantage d’être hyper confortable.
Je suis parti très léger avec un jean et une sorte de sweatshirt léger et du coup l’air et la sudation liée à l’effort se sont bien équilibrés, je suis arrivé dans un état extrêmement correct.
Le bilan total complet, ce sera ce soir. Le trajet aller est pour un tiers en descente et deux tiers plat, conséquence, le retour est sur deux tiers plat… et un tiers en montée.
Ce trajet aller a été extrêmement jouissif. L.es 20 bornes ont défilé sans forcer, le vélo s’est extrêmement bien comporté avec un confort tout à fait correct. Rien à voir avec mes vélos de route, cela dit le rendement ne semble pas être le même non plus.
Par sécurité, j’ai commandé une selle SMP – Martin Fitness chez Twolambs.

Plus tard. Le retour également s’est bien passé. Plus dur, très dur même . La montée qui va du Pont de Suresnes jusqu’au haut de La Celle Saint-Cloud est interminable (7 km de côte pratiquement ininterrompus avec des temps à autres des moments ou ça grimpe vraiment beaucoup). La transmission de VTT du Centurion m’a sauvé la mise, petit plateau et gros pignon, on avance à la vitesse d’un piéton ..mais on avance.

Vous pouvez laisser un commentaire