5 réflexions au sujet de « Le GH1 vu par un réalisateur »

  1. Intéressant d’autant qu’il a l’air de bien connaître les Red One, pour autant le point qui m’a crispé un peu c’est les rumeurs sur le prix du GH1 : 2000 $ ! avec objectif….

    Répondre

      1. mhh tout le monde sait qu’en France, particulièrement, le taux de change n’existe pas chez les marques. Même quand le taux de change est en notre faveur, la France à toujours ou presque été plus cher que ces voisins ( même en enlevant la TVA …. )

        Par contre il sera intéressant d’aller à Londres, vu que la livre se casse bien la gueule 🙂 et un AR n’est pas très cher et surtout c’est très rapide si on est en Ile de France.

        Répondre

  2. Bonsoir,

    Alors disons que tout le monde croit savoir (ce qui est un peu différent).
    Les filiales (quelle que soit la marque) d’un groupe achètent des produits à la maison mère, produits qu’elles paient en monnaie locale qui (c’est la base des échanges transnationaux) est versée en quantité dépendante de la parité entre la monnaie locale et la monnaie d’origine. C’est de l’économie de base.
    Sauf à ce que vous souhaitiez payer vos produits japonais en yen (vos produits américains en dollars, le whisky en Livres Sterling etc..), quel que soit le mode de relation filiale->maison mère on ne peut échapper au taux de change.

    Répondre

  3. Oui mais je trouve étrange que entre des pays de la zone euro il y ai des différences parfois TRES importante de prix. Beaucoup de marque ne répercute pas le taux de change à notre faveur. Souvent un produit vendu aux USA 400$ est vendu 400 euro en France, certes la TVA est plus importante en France mais cela n’explique pas tout 🙂

    Répondre

Vous pouvez laisser un commentaire