La carte SD atteint des sommets de capacité

L’association SD Association qui regroupe les concepteurs de la carte SD (et dont Panasonic est membre fondateur) vient d’annoncer un nouveau format de carte nouvelle génération: le SDXC (SD eXented Capacity).

Extérieurement, la carte reste identique, mais les capacités qu’il devient possible d’atteindre sont démultipliées puisque les SDXC pourront aller jusqu’à 2TB (2 Terabytes !), en gros la limite de capacité pour les cartes SD disparait.

Pour rappel le format SDHC actuel qui utilise le système de fichier FAT32 s’arrête à 32Go.

Pour permettre la circulation de masse de données aussi énormes l’interface a été revue avec des taux de transferts qui, à terme, pourront atteindre 300Mo/s

Pour cela, la carte SD changera de système de fichiers pour utiliser le système exFAT de Microsoft.

Ces cartes ne vont pas apparaitre dans l’immédiat, Panasonic prévoit (c’est une éventualité pas une annonce ferme) de proposer une carte de 64Go début 2010 (pour avoir une idée, 64 Go cela représente plus qu’un disque Blu ray double couche 50 Go, ou encore 16 DVD).

L’utilisation visée est prioritairement la vidéo (sur une carte de 32Go on peut enregistrer 4 heurs de vidéo full HD, avec 64Go cela en donne donc 8).

Pour l’instant on en est au tout début. Les spécifications complètes du format SHXC devraient être publiées au printemps.

2 réflexions au sujet de « La carte SD atteint des sommets de capacité »

  1. Je me réjouis de tous ces signes qui poussent la vidéo vers la mémoire flash.

    Répondre

  2. Ca me fait toujours un choc quand je vois que le support est associé avec un type de formatage précis. Surtout que par le passé MS s’est amusé à vouloir demander des royalties pour son format FAT.

    Malheureusement, il n’y a pas beaucoup de choix pour les constructeurs d’appareils qui écrivent sur ces cartes : les données doivent être relues sur toutes les plateformes du marché et là dessus MacOS ne fait guère mieux que Microsoft : le format HFS n’est lisible que sur Mac… Coté open source même le bon vieux EXT2 est à peine lisible sous Windows (en tout cas pas nativement) ni sous Mac OS. Bref, il y a encore du pain sur la planche 🙁

    Répondre

Vous pouvez laisser un commentaire