Le Lumix G1 stimule l’imagination

Le fait que le Lumix G1 soit débarrassé du système de visée mécanique à miroir des autres appareils photo à objectifs interchangeables, en fait un des appareils les plus simples à bricoler.
En effet, les deux principaux problèmes que pose l’adaptation d’objectifs pas prévus pour, sur un boîtier récent, sont d’un côté le tirage[1] et de l’autre la mise au point.
Le faible tirage du G1 permet d’imaginer des bagues diverses qui conservent le tirage d’origine des objectifs et d’autre part, son système de visée révolutionnaire fait du G1 le seul petit appareil à objectifs interchangeables avec lequel une mise au point manuelle est réellement envisageable.
Du coup au japon, tout ça donne des idées.

Le magazine Nippon Camera vient de publier un article sur ce thème, et du coup, le site nippon Photofan publie un ensemble de bricolages réalisés sur une base de G1, ainsi que quelques plans de bagues d’adaptation imaginées par les internautes qui fréquentent le site.

Photofan

Photofan

Personnellement, une bague Micro 4/3-> Leica M, ça me dirait assez (j’ai un Summicron qui meurt d’envie de revoir le jour).

Notes :
[1] Le « tirage » est la distance qui sépare le centre optique de la surface sensible (le capteur). Si on modifie ce tirage, l’image ne va pas se former sur le plan du capteur (elle va se former en avant ou en arrière) . Pour qu’une adaptation soit possible il faut que le tirage de l’objectif soit supérieur à celui de l’appareil sur lequel on veut l’adapter. Si ce n’est pas le cas la mise au point à l’infini devient impossible. Le G1, du fait de son absence de miroir à un tirage très faible (comme c’est le cas des Leica M) du coup à peu près toutes les adaptations deviennent envisageables.
Mais, me direz vous, j’ai pourtant vu des adaptateurs de tous poils pour plein de boitiers reflex !.. oui mais dans la majorité des cas ces adaptateurs utilisent des lentilles additionnelles (généralement de qualité piètre), pour compenser ce problème de tirage, ce qui ruine une bonne partie de l’intérêt de la manip.

10 réponses sur “Le Lumix G1 stimule l’imagination”

  1. depuis le temps que j’attend que tu nous annonce une bague pour Leica M… bon, ils vont la fabriquer ?? et ce « tirage », il permettrait vraiment ce genre de combinaison ?

  2. Bonsoir,

    Disons que la rumeur circulé lors de la Photokina, mais depuis je n’ai plus de news… je croise les doigts.

    Ajout matinal (j’enlève ma casquette corporate).. si ça ne vient pas de chez nous, ça viendra d’ailleurs.. genre : http://translate.google.com/translate?hl=en&u=http://dc.watch.impress.co.jp/cda/accessories/2008/11/18/9662.html … je sens poindre un filet de salive à la commissure….

    Techniquement oui c’est possible.
    Le tirage de la baïonnette Leica M est d’un poil moins de 28 mm et celui du Micro 4/3 environ 20mm (la valeur exacte est secrète pour une raison que j’ignore).
    En gros il reste 8mm à la louche que la bague doit compenser pour que l’objectif travaille dans des conditions normales (ce qui explique que sur la photo du haut la bague M est beaucoup plus fine que la bague Canon FD. La monture Canon FD a un tirage de 42mm, la bague est donc plus épaisse puisqu’elle doit rétablir environ 20mm de tirage).

  3. Merci pour l’article, il montre les nombreuses possibilités du G1. Mais avec le G1, Panasonic propose déjà un bague pour adapter les optiques Leica, Olympus et Sigma. Cette bague, offre-t-elle une compatibilité complète entre les objectifs des marques citées et le G1?

  4. voeu exaucé: d’après « foto magazin » Novoflex va fournir un adaptateur pour monter les objectifs Leica M sur le G1 ; devrait être disponible vers le 15 décembre au prix (en Allemagne!) de 150 euros. On devrait pouvoir l’utiliser à diaphragme de travail et vitesse auto.
    étonnisch, nein?
    … Pour les jantes alu il faudra attendre!

  5. Le problème : un summicron 35 -objectif « standard » des Mistes-devient un ….70 mm.

    Déception.

    Si Leica pouvait diminuer le tirage optique, tout en gardant l’infini (quelqu’un peut-il calculer avec les cotes respectives ?), cela deviendrait intéressant.

  6. @summicron2

    Le problème : un summicron 35 -objectif “standard” des Mistes-devient un ….70 mm.

    Bonjour,

    Tout dépend, moi côté Summicron, il me reste un 50mm f:2 et vraiment l’idée d’un tout petit télé ultra ouvert me branche assez.
    Côté courte focale, devrait arriver un 20mm (40 donc en équivalent 24×36) ouverte à f:1,7… pas mal non ?

Vous pouvez laisser un commentaire