Ènième reprise, genou, Asics etc….

À plusieurs reprises ces derniers mois j’ai tenté de reprendre la couse à pied (et le vélo) et à chaque fois j’ai reculé devant le bruit impressionnant que fait mon genou droit. Il craque comme une vieille mécanique rouillée. En outre dès que je forçais un peu dessus il me faisait épouvantablement mal.

Je m’étais dit que je devais avoir le ménisque en vrille et donc je n’ai pas insisté de peur d’aggraver les choses. La simple idée de devoir me faire opérer du ménisque sentait à plein nez la foule de contrariétés.. je me déplace en moto, or très probablement, genou opéré = pas de moto pendant un bon moment.

Il y a un mois j’en ai parlé à mon médecin qui m’a expliqué qu’à la radio on ne voit pas le ménisque puisque c’est un cartilage et donc que je devrais aller passer un IRM. Chose faite quelques jours plus tard à l’hôpital de Garches.
Résultat des courses décrit par le médecin qui a fait l’IRM : le ménisque n’est certes pas tout neuf (tu m’étonne à mon âge…) mais le problème ne vient pas de là. C’est pire. Le problème c’est un début d’arthrose.

Je suis donc rentré à la maison avec le moral dans les chaussettes jusqu’à ce que je reçoive par email une promo de espaceoutdoor.com me proposant des Asics Kayano 14 à 100 euros (elles en valent 150).

Les Kayano sont les chaussures haut de gamme d’Asics pour les coureurs pachydermiques. C’est le modèle au-dessus des Foundation que j’ai utilisé jusque là (et qui après 1400 km commencent à fatiguer).

Je réfléchit une demi seconde : si je n’ai pas à craindre de me détériorer un peu plus le ménisque et si c’est effectivement de l’arthrose, alors je ne risque rien à forcer. Je commande, elles arrivent 48 heures plus tard.

Ce matin essai sur 5 km. Aucun problème. Aucun problème côté pied bien sur, les Kayano sont largement aussi confortables que les Foundation (qui sont des chaussons) mais avec un meilleur maintien latéral. Aucun problème surtout, côté genou. Pas la moindre douleur, rien. Les 5 kms ont été avalés sans difficulté particulière, bien qu’à un train de sénateur : 45mn

Le résultat de l’expérience est plutôt enthousiasmant. Les « douleurs » que j’avais au genou étaient sans doute très largement somatiques, liées à la peur de devoir me faire opérer.

En outre, paradoxalement je n’ai pas trop perdu côté souffle. Bien sûr , je suis loin, très loin, de mes performances de 2007, mais ça devrait revenir dans des délais pas trop longs.

Bref, à suivre…

3 réponses sur “Ènième reprise, genou, Asics etc….”

  1. je ne dirais qu’une chose: courage !
    la course à pied (et le sport en général) est très ingrate. elle sanctionne immédiatement le moindre arrêt de plus de 2 semaines…
    Ma petite expérience perso me fait dire qu’il faut au moins 3 semaines de pratique régulière (2 fois par semaine) pour arriver à se faire vraiment plaisir, dérouler les jambes avec une petite sensation d’euphorie et de bien être.

    Et pour épargner tes genoux, n’oublie pas la natation et le vélo (mais gros braquet interdit. il faut mouliner)

  2. bonjour et felicitation pour vos differents sites!
    ça m’etonne un peu le fait de acheter des nouvelles chaussures de course sans les avoir essayé! surtout si il y a des problemes de douleurs…
    bonne course et à une prochaine

    ciao, n

Vous pouvez laisser un commentaire