Train et religion

P1010434

P1040482

P1040484

Je quitte Tokyo et ses buildings démentiels pour rejoindre Osaka, dans le TGV japonais , le Shikansen. Pour une fois cocorico on fait mieux qu’eux. Le train est rapide, confortable etc..mais rien à voir avec le fleuron de la SNCF.
Ce train et le spectacles de ses contrôleu(rs/ses) est une bonne synthèse de l’esprit japonais.


Shinkansen from Luc Saint-Elie on Vimeo.

P1040489En occident, conséquence de la culture judéo-chrétienne nous sommes organisés autour de la notion de souffrance et de culpabilité (plus on galère ici bas, meilleure sera la suite au-delà). Les japonais ne sont pas judéo-chrétiens (mais alors pas du tout) mais shintoïstes.
Pour eux, pas question de culpabilité et de souffrance , il sont symboliquement organisés autour des notions d’honneur, de fierté et de respect.
Le Shintoïsme est une pratique (plus qu’une religion) extrêmement souple, qui en gros consiste à se laver les mains symboliquement pour se purifier afin d’être prêt à aller discuter avec son Dieu.. celui que l’on préfère. Difficile de faire plus cool et moins astreignant. Cette pratique est agrémentée de moults croyances quasi-magiques, ce qui est fascinant au pays du rationnel forcené, de la technologie et de l’organisation.
En caricaturant on pourrait dire que le Shintoïsme est au japonais ce que la Française des Jeux est au français.
Cela dit si la légèreté de la pratique peut faire sourire, à l’usage elle me semble un excellent contre poids, voire un exutoire parfait, pour contrebalancer l’extrême rigueur de la culture japonaise qui ne laisse guère de place au hasard.
En gros, le japonais se prend suffisamment la tête au boulot pour ne pas en rajouter dans ses croyances, ce qui au fond est une conception assez saine de la spiritualité (le Shintoïsme me plait beaucoup).
D’ailleurs à ce que l’on m’en a dit, lorsque l’âge venant le japonais commence à prendre conscience que toute cette belle organisation va prendre fin un jour, forcément, il se converti au Bouddhisme pour renforcer la dimension spirituelle.

4 réflexions au sujet de « Train et religion »

  1. Hello Luc,
    sympa tes témoignages. C’est magique le numérique ! Quand je suis allé là bas avec mes films argentique, le téléphone à 4,80 francs la minute… il a fallu attendre le retour pour témoigner de tout cela 😉
    Ahhh la culture judéo-chrétienne… Si en plus je te dis que ma mère a fait ses études chez les soeurs… 😛
    P’t’être pour ça que je suis totalement athée…
    Dans l’attente de tes prochains billets.

    PS : ça n’a pas trop secoué pour toi ?

    Répondre

  2. @Mister Cham

    Ce matin j’étais à Tokyo, mon hôtel s’est mis à vaciller un peu.. ça fait drôle, mais vu l’absence de réaction des locaux il ne devait rien n’y avoir d’anormal ou d’inhabituel.
    En revanche dans la semaine je dois retourner à Yamagata dans le nord , j’espère que ça se sera calmé.

    Répondre

  3. Bonjour Luc,
    C’est pas bien d’écouter de la musique au casque avec le volume à fond.
    Pas bien du tout 😉

    Répondre

  4. Damned, je suis refait !!!

    Mais c’était une exception, j’le referais plus !! (peut-être)

    Répondre

Vous pouvez laisser un commentaire