Les toits d’Osaka

P1040203
Ce matin réveil un brin difficile et en regardant part la fenêtre (non-ouvrable) de ma chambre d’hôtel, je retombe sur la particularité de la ville, l’empilage d’immeubles, en vrac serré (normalement on dit en rangs serrés, mais en l’espèce manifestement les immeubles ont été dressés à chaque fois qu’il y avait un peu de place libre ce qui donne une distribution assez anarchique, surtout vu de mon 23ème étage).
La place est tellement rare, qu’il y a des restaurants sur le toit des immeubles, en voici deux exemples (dans le second il faut chercher un peu, il se trouve au milieu de l’image)

P1040305

P1040310

Autre conséquence du manque de place (j’imagine..) les grues utilisées pour construire les buildings ne sont pas placées à côté mais sur les buildings et montent au fur et à mesure de la construction le long d’une espèce de grosse colonne sur laquelle elles coulissent. Ce donne des panoramas assez étonnants.

P1040314

P1040341Ce soir j’avai prévu d’aller faire un tour, mais il pleut.. sans que la température ne s’en ressente d’ailleurs… Demain, changement de lieu, je quitte Panaland (Osaka est le lieu du siège de Matsushita et Panasonic y est à peu près ce que Michelin est à Clermont Ferrand) pour Yamagata ou sont construits les objectifs des Lumix.

2 pensées sur “Les toits d’Osaka”

  1. Même si je pense que cela n’est pas possible…. je serais curieux de voir à quoi ressemble un chaîne de fabrication d’objectifs de Lumix 😉

Vous pouvez laisser un commentaire