Le futur de la photo selon Adobe

Adobe a envoyé il y a quelques jours, en tournée, un de leurs chercheurs, Dave Story, un américain sympa, enthousiaste et excellent communicateur, et par ailleurs Vice President Interactive Design de la boite, présenter quelques unes des pistes de recherche d’adobe pour ce qui est le futur de la photo.
Il ne s’agissait pas de présenter des produits, ni des futurs produits, mais des pistes de réflexion .
En gros, la réflexion d’Adobe est que le logiciel photo doit passer de l’analyse de la photo à la compréhension de la photo.
Exemple, aujourd’hui on galère à grand coup de lasso ou de baguette magique pour détourer le visage de l’oncle Barnabe qui rit bêtement en fond de la photo, demain on demandera au logiciel « enlève moi le visage qui rigole au fond de l’image ».
Parmi les démos présentées :
– Des protos de logiciels capables de manipuler à toute vitesse des images de plusieurs centaines de Mo, avec notamment comme exemple des images issues du Gigapixel Project
– Des démos de reconnaissance de fichiers modifiés, basée sur les recherches d’un labo allemand qu’Adobe a récemment acheté.

Ces derniers systèmes reposent sur deux principes.
Le premier utilise la possibilité ou l’impossibilité statistique d’une série de pixels.
Lorsqu’on copie ou qu’on clone une partie de l’image il y a des zones identiques sur l’image et le logiciel (un plug in pour Photoshop) est capable de détecter les séquences anormalement identiques.
Le second système plus évolué encore, analyse la signature d’un filtre de Bayer et regarde si quelque part dans l’image cette signature a été modifiée.

Enfin, Adobe a présenté le boulot d’un des ingénieurs qui a réalisé un objectif composé de 19 petits objectifs et qui capture la même image 19 fois sous des angles légèrement différents. Ce faisant avec un bout de logiciel développé spécialement, on arrive à avoir une image en semi-trois dimensions et à jouer sur la mise au point. Dave Story a notamment démontré une brosse pour Photoshop qui joue sur la netteté.. impressionnant.

C’est cette démo qui est illustrée dans la vidéo.

Bon ne rêvez pas, ce n’est pas demain que vous pourrez en passant la souris dessus décider quelle partie de votre image sera nette et quelle partie sera floue, ce sont vraiment des pistes de recherche, pas des produits pour demain, après demain voire même plus tard.

Soyez indulgents, j’ai filmé ça à la volée dans une salle de projection (donc dans le noir)

[flv width= »530″ height= »320″]http://luc.saint-elie.com/multimedia/adobe_future_lens/adobe_future_lens.flv[/flv]

Une pensée sur “Le futur de la photo selon Adobe”

Vous pouvez laisser un commentaire