Vélo suite

Ce matin 32 km avant d’aller au bureau, sensations super.
L’absence de chocs est vraiment étonnante, en descendant du vélo je réalise à quel point la course à pied peut être traumatisante, le cardiologue avait raison manifestement.
Autre découverte, moins sympa celle-là, du fait de la vitesse, les questions de température se posent différemment. En vélo il fait plus vite froid (alors qu’en courant, pour avoir froid il faut vraiment qu’il caille beaucoup, ça ne m’est jamais arrivé).

2 réponses sur “Vélo suite”

  1. Bonjour,
    Chapeau pour cette motivation quasi-quotidienne à aller courir, pédaler et nager !
    Continue dans cette voie et tu verras le triathlon est un sport magnifique tant par la diversité des efforts que par la beauté des paysages que tu peux être amené à cotoyer lors d’une épreuve !!
    Bon courage et pense au plaisir avant tout…
    PS : tu as l’air bien calé maintenant avec les technologies, comment gères-tu ton alimentation et tes phases de repos au quotidien ? Cela est un facteur déterminant dans la progression…

    Louis, triathlète amateur…

    1. Bonjour Louis,

      Je n’ai pas de programme vraiment précis ni construit. Cela dit je n’ai pas en revanche la moindre velléité de compétition, je fais du sport pour me faire plaisir, pour me maintenir en forme et à titre de challenge personnel.
      Pour ce qui est de l’alimentation, ça c’est un vrai problème, je n’ai pas là non plus de programme précis et c’est clairement dommage parce que je fais un boulot ou je bouffe un peu n’importe quoi et surtout n’importe quand, résultat je fais autant de gras que de muscle ce qui m’énerve souverainement.
      Pour le repos même chose, pas de programme, lorsque je me sens fatigué je reste chez moi.

      Le but de la manip était de retrouver une forme physique qui va forcément aller en se dégradant (j’ai 47 ans) et sur ce plan c’est très positif. Cela fera un an en mai que j’ai commencé et la différence est extrêmement sensible.

Vous pouvez laisser un commentaire