Mal au mollet

J’ai écrit mardi que mon cœur tenait bien le coup, ce qui est vrai, en revanche parfois ma vieille carcasse grince, et là, c’est le cas.
Jeudi, je n’ai rien fait, j’ai passé une partie de la journée dans une adorable MG B dont je suis tombé raide dingue (Père Noël si tu manque d’idées..).
Photo534.jpg
Je suis parti tôt le matin et rentré trop tard le soir. Vendredi matin, j’avais dentiste (donc pas de sortie) et vendredi soir j’avais mon fiston (donc pas de piscine).

Bref, ce matin, samedi, je m’attendais à être en grande forme, reposé.
C’est exactement l’inverse qui s’est produit. Au bout de deux cent mètres une assez violente douleur au mollet gauche à pointé le bout du nez, elle s’est calmée au quatrième kilomètre. Calmée mais pas disparue pour autant, si bien que j’ai coupé à 10 km alors que j’étais parti pour 15.
Depuis, j’ai passé la matinée à traîner la patte.
Ce soir pas de piscine, j’irais en en revanche y faire un saut demain matin (je ne suis pas, sur de sortir courir demain, ça dépendra de l’état de mon mollet).

Vous pouvez laisser un commentaire