C’est le pied

Enfin c’est presque le pied.
Ces derniers jours je suis arrivé à maintenir un rythme très régulier avec au minimum soit course à pieds soit natation et parfois course le matin/natation le soir.

Du coup avec la natation en plus ça me fait un planning nettement plus complet, et mon coeur tient parfaitement le coup.
Ce soir, oh joie, j’ai commencé à pouvoir nager quelques longueurs sans les palmes.
Bon c’est pas le Pérou mais ça commence à venir.

Vous pouvez laisser un commentaire