Vivent les palmes

Excellente session ce soir à la piscine. J’ai dû faire une bonne quarantaine de longueurs sans réel problème. Pour cela j’utilise les palmes qui ont un effet totalement inattendu. Je ne m’en sert pas vraiment pour avancer plus vite, je bouge à peine les pieds, mais les palmes améliorent très nettement la flottaison des jambes . j’ai remarqué qu’un de mes problèmes (un des ; il y en a plein d’autres) pour ce qui touche à la respiration est que je suis tellement occupé à penser aux bras et au rythme de sortie de la tête que je n’arrive pas à m’occuper des jambes qui font n’importe quoi et coulent à moitié.
Avec les palmes j’arrive à rester bien horizontal et à partir de là, je peux travailler la respiration. Ce soir j’ai fait du trois temps (un coup à droite un coup à gauche) sans problème.
Je crois que je vais garder les palmes jusqu’à ce que je sois à l’aise pour respirer et ensuite seulement je m’attaquerais aux mouvements des jambes.

Il m’est arrivé une anecdote amusante. La piscine d’Issy est divisée en deux parties. Il y a 6 couloirs, une moitié (l’équivalent de trois donc) n’a pas de couloir, les trois derniers couloirs sont eux, délimités. Les touristes nagent dans la première partie (large d’une valeur de trois couloirs) et les bons nageurs (notamment les gens d’Issy Triathlon qui s’entraînent le soir) nagent dans les trois autres couloirs. Alors que je faisais des allers-retours dans la zone ou nagent les touristes, celle ou je suis d’habitude, un maître nageur m’a fait signe. Je me suis approché du bord et il m’a expliqué que les gens qui nagent vite vont dans l’autre zone de la piscine, parce que là je gène les gens qui débutent. Je l’aurais embrassé. Mon premier réflexe a été de lui répondre que je ne sais pas nager et à voir sa réaction je n’ai pas insisté, je suis allé tout fier dans le couloir des vrais nageurs.

La morale de ce soir est double. Tout d’abord j’ai encore énormément de boulot avant de nager, mais je suis à un point ou je vais pouvoir accumuler les longueurs pour apprendre à respirer et ensuite seulement je commencerais à essayer de nager normalement (sans palmes). En tout cas j’ai une bonne base désormais pour travailler la respiration tranquillement.

Je n’ai pas couru lundi soir (parce que pour cause de télé très tôt je me lève trop tôt pour sortir, ni ce matin (j’avais une conf de presse assez tôt). Demain en revanche, je reprends les sorties aux bois.

Laisser un commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire