L’heure du bilan

Dimanche 31 décembre, 2006 se meurt et c’est l’heure du bilan pour cette première année de course à pieds et plus largement de reprise d’une activité sportive.
Sur un plan général, le bilan est excellent. Je n’aurais jamais imaginé lorsque fin mai j’ai franchi la porte de Décathlon, que j’en serais là quelques mois plus tard. Dans le même temps, je me rends compte aujourd’hui que le chemin sera quand même relativement long.
Sur un plan physique général, le résultat est là encore indiscutable. Je me sens nettement mieux, je ne suis plus du tout essoufflé lorsque je bouge un bras (j’exagère, mais à peine, j’en étais arrivé à un état de délabrement physique que je suis aujourd’hui en mesure d’apprécier… et ce n’était pas reluisant).
Conséquence incidente, l’idée du passage sur le billard me fait moins peur.

Pour le mois de décembre à proprement parler, le bilan est à la fois positif et peu reluisant. Positif parce que désormais je tourne autour de 10,5 km/h de moyenne soit un bon kilomètre de plus que les mois précédents. Même ma sortie d’aujourd’hui (10,5 km) s’est terminée à cette moyenne alors que j’étais vraiment à la ramasse dans les derniers 5 km. Donc ça va beaucoup mieux.
Peu reluisant parce que fêtes obligent (et prétexte qui va bien pour masquer la flemme) je me suis relâché beaucoup.
Je termine le mois à 135 kilomètres courus, soit presque 100 de moins que le mois précédent, pas de quoi pavoiser même si donc, je les ai couru plus rapidement.
Au chapitre des bonnes résolutions pour 2007 je vais mettre la régularité en tête de liste.

Le calendrier pour décembre (avec peu de sorties…)
calendrier décembre 2006

Le total 2006 (comptabilisé depuis le 6 août)
total decembre 2006

Par ailleurs, au final je n’ai des mesures que depuis Août et l’acquisition du Polar, et donc depuis août j’ai couru 908 km. De toutes façons entre fin mai et début août j’ai fait assez peu de kilomètres. Si j’ajoute une valeur pifométrique réaliste pour juin juillet, le total doit être de l’ordre de 940/950 kilomètres.

Laisser un commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire