iTele : Lundi 11 décembre


Evadeo : le GPS baladeur.
Il devrait se vendre plus d’un million de GPS en 2006, et l’heure est à la diversification. A côté de TomTom qui continue de caracoler en tête des différents bancs d’essai ou de ViaMichelin avec son offre originale (le GPS ViaMichelin propose les adresses du Guide vert Michelin ainsi que celles du guide Michelin Hôtels+Restaurants), l’Institut Géographique National (IGN) propose avec l’Evadéo une option intéressante : un GPS éminemment familial destiné aux promeneurs.
Parmi ses points forts; une cartographie exhaustive qui combine les cartes de NavTeq à celles de l’IGN (en pratique tous les lieux-dits de l’hexagone sont répertoriés). A cela, Evadéo ajoute une possibilité unique (mais payante) : des cartes IGN au 1/25000 extrêmement détaillées (1 cm = 250 mètres) représentant une surface de 10×10 km.
Le niveau d’information accessible est étonnant (enfin, ne l’est que si on en prend pas en compte que c’est l’IGN qui commercialise ce produit) avec les petites routes de village, les chemins piétons, les monuments et les points d »intérêts.
Tout ceci, dans un contexte hexagonal exclusivement. Evadeo est un GPS français…
Il est à noter qu’en mode balade avec les cartes IGN il ne définit pas un trajet, mais se contente de donner la position (pour des raisons évidentes, parce que définir une navigation dans des sentiers…)
L’écran mesure un peu moins de 9 cm de diagonale (3,5 pouces) et à une résolution de 320 x 240.
Ces cartes sont vendues en ligne 1 euro pièces et se téléchargent sur la carte SD du GPS à l’aide d’une petite application pour Windows (Evadeo fonctionne avec Windows CE 4.2 ).
Pour le reste, l’Evadéo est un appareil efficace et convivial (un peu gros peut-être) qui indique les trajets, la position des radars et fournit aux automobilistes quelques infos supplémentaires classiques habituelles (stations services etc..).
Les seuls défauts que j’ai trouvé à ce petit engin épatant par ailleurs sont le temps qu’il met à trouver la connexion GPS initiale qui est un peu long en dépit de l’utilisation d’un ensemble de puces tout à fait performantes (un processeur Samsung 266 Mhz et une puce GPS SiRF Star III), et une autonomie trop courte (elle est de 3 heures et demie à peu près, ce qui en balade peut faire trop court, même si on ne va pas l’utiliser en permanence).

Quelques liens

Vous pouvez laisser un commentaire