Coup de pompe ?

Impossible de descendre en dessous de 140 ce soir. Jambes lourdes et pour courronner le tout, une légère douleur dorsale (à droite) à partir du 6ème kilomètre.

Ceci étant, good news , j’ai trouvé dans un forum un autre type qui porte une valve et ne se vit pas comme un malade. Il a 54 ans et prévoit un marathon… (bon ok, je n’en suis pas encore là) , mais ça fait plaisir de voir que je ne suis pas tout seul.
L’accéléromètre du Polar semble déconner, il n’affiche pas la même distance que les deux jours précédents, or le parcours est strictement le même. A la rentrée il faudra que j’ailles le calibrer sur piste.

Jacques (c’est le gars en question) est allé se faire faire un electro d’effort avec un cardio du sport, et ça c’est une super bonne idée. Je ferais ça à la rentrée. De toute façon, il est largement temps que je retourne voir le cardiologue histoire de faire un petit point, et outre le fait que ce serait infiniment plus réjouissant que d’aller le voir en tant que malade, ça me permettra d’avoir des bases de référence plus solides que les valeurs théoriques sur lesquelles je me base pour l’instant.
En théorie la fréquence cardiaque maxi pour un homme c’est 220-âge, ce qui me ferait donc 220-46 = 174, or j’arrive à 160 en haut de l’avant-dernière montée de chaque tour si j’accélère un peu, et pourtant je suis assez loin d’être totalement à fond (ce dont je serais sans doute incapable d’ailleurs).

Laisser un commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire