Rétropédalage

Rétropédalage parce que je commence cette série de notes avec deux mois de retard.
Donc pour rattraper les épisodes précédents : le 25 mai je me regarde dans la glace, je suis affreux, gras, j’ai du bide et un postérieur énorme. J’achète une paire de baskets chez Decathlon, des Elite 1000 pas trop chères (60 euros quand même d’autant que ces enfoirés les ont soldés moitié prix deux mois plus tard).
J’habite en lisière du bois de Saint-Cucufa (merci de ne pas rire) dans les Yvelines. Les débuts ont été.. originaux disons. Impossible de faire plus de 100 mètres sans souffler comme un bœuf.
Je me suis dit que je n’allais pas me laisser faire par ce monceau de gras qui m’enveloppait doucement, sans compter que le but de la manip était de remettre ce coeur rafistolé en route, voire de le brutalisr un brin… et tous les soirs, je suis allé suer.
Au début ça a été l’horreur puis petit à petit les choses se sont arrangées.
Deux mois plus tard je fais quotidiennement 10 km (9,6 exactement) en 55 minutes.. pas mal non ?
Donc voilà le résumé rapide des choses, entre le 25 mai et le 3 août (aujourd’hui) je suis passé de quasi handicapé bedonnant à aspirant sportif au physique qui commence à ressembler à quelque chose.
En termes chiffrés ça veut dire, passer de 104 kgs à 89 le tout pour 1m85.

Une pensée sur “Rétropédalage”

  1. Si tout ça ne mérite pas quelques commentaires d’encouragement !! alors ….
    Toutes mes félicitations, (re)commencer à courir après une si longue trêve et quels résultats…
    J’attends la suite avec impatience..
    JLuc

Vous pouvez laisser un commentaire