L’atelier Barok

abobe_elements_barok

Clin d’oeil façon Hopper….Adobe présente Photoshop Elements 4 et Première Elements 42 !. Il est décidément foutrement bien ce Photoshop Elements.

Les différences touchent principalement à deux choses :
1- l’automatisation de certaines tâches
2- la prise en compte de la télé

Pour le premier point, il faut replacer dans le contexte, Elements est la présentation grand public de CS (dessous si on excepte l’absence de scripts et d’actions et la suppression de l’accès direct à certaines fonctions c’est le même soft pour des besoins grand public)
Il semble que quelqu’un chez Adobe a réussi à développer un algorithme de reconnaissance de formes relativement couillu, du coup Elements 4 peut faire un certain nombre d’opérations tout seul.
Par exemple on peut lui demander de corriger seul les yeux rouges lors de l’importation des images depuis l’appareil et il le fait, il détecte les visages, regarde s’il y a une dominante rouge et la supprime. C’est assez bluffant ça marche même sur des groupes (par exemple sur une tablée de gens).
Le même principe est utilisé dans la gestion de photothèque (héritée de PhotoAlbum), Elements est capable de repérer tout seul les images ou il y a des personnages (du coup vous pouvez en quelques clics, rassembler les photos de tonton Robert).
Ce système est utilisé dans une fonction de sélection pour Madame Michu qui permet de peindre de façon assez grossière la zone que vous voulez sélectionner et de laisser le soft faire de la détection de contour (Microsoft PhotoPro 10 à une fonction de ce type qui ne marche pas trop mal non plus).

La deuxième partie concerne la télé. L’association des mots télé et photo peut faire sourire.. tant qu’on n’a pas vu une photo affichée sur un écran HD. Je crois personnellement que les mondes de la photo et de la vidéo sont en train de se rapprocher (alors que traditionnellement film et photo sont deux univers assez distincts qui à l’origine ne partageaient que le fait d’utiliser la même surface sensible).
Ce rapprochement est déjà sensible sur la nouvelle génération des caméscopes à carte mémoire (pour l’instant d’une qualité épouvantable, mais ça va s’arranger), de leur côté les compacts commencent à faire des vidéos de moins en moins ridicules, Panasonic vient d’ailleurs de sortir un modèle qui peut faire des photos au format 16/9. Je crois que la télé est le pivot qui va relier ces deux univers. Apparemment chez Adobe on pense la même chose.
Eléments a donc des fonctions de diaporama qui sont très proches du montage vidéo en bonne et due forme, d’ailleurs la version Windows peut être livrée en bundle avec Première Elements (qui est au soft de montage professionnel Première, ce que Photoshop Elements est au soft de retouche professionnel Photoshop) de façon à générer directement des DVD.

Laisser un commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire