Silence ! le bruit est passé de mode

Si le grain a largement acquis ses lettres de noblesses dans le monde argentique, le moins que l’on puisse dire est que ce n’est pas le cas du « bruit » électronique des appareils numériques.
Petit rappel ce « bruit » (qui n’a rien à voir avec un son) est du à une amplification excessive du signal produit par le capteur et qui se traduit par une détérioration de ce signal. Le bruit électronique donne à la photo un aspect granuleux.

Le notable de la catégorie est Neat Image, ( www.neatimage.com ) un outil qui existe en deux formes, logiciel autonome et plug in pour Phosothop.
NeatImage vaut 29$ pour la version perso et 60 / 75 pour les version Pro et Pro +
Luminous Landscape (propose un test de Neat Image et trouve que c’est super ( http://www.luminous-landscape.com ) c’est aussi ce que j’ai pu constater à titre perso.
Il n’est dispo que pour Windows

Kodak vient de racheter un éditeur texan (ASF) qui produit lui aussi un plug in pour Photoshop Digital GEM Plug In. Il vaut 80$ et est dispo sous Windows et MacOS 8 / 9 / X

Et désormais PictureCode, vient de sortir Noise Ninja qui lui aussi veut réduire les capteurs au silence.
Outback Photo qui est aux logiciels ce que DPReview est au matériel en pense le plus grand bien ici ( www.outbackphoto.com )
PictureCode (www.picturecode.com ) vaut 29$ pour la version perso et 69$ pour la version professionnelle pour Windows.

La morale incidente de cette histoire c’est que si vous voulez pouvoir crier « Plus un bruit » sous MacOS, il n’y a pour l’instant que le plug in de Kodak.
Par ailleurs, Fred Miranda a une action pour Photoshop dédiée à la réduction du bruit. Je ne l’ai pas essayée (en outre je n’ai pas très bien compris si elle était ou non spécifiquement et uniquement destinée à l’EOS 10D) mais en général les soft de Miranda sont plutôt de qualité.

Tout cela est bel et bon (et en plus ça marche vraiment). Cela dit je me demande si le numérique ne fait pas prendre à la photo une drôle de voie ou le but ultime serait l’image techniquement parfaite au prix de l’émotion.
D’un côté un matériel de plus en plus frustre avec notamment la quasi disparition de ce qui jusque là faisait de l’appareil un prolongement naturel de l’œil, le viseur.
De l’autre une armada impressionnante de logiciels qui visent à gommer toute aspérité.

Petit détail, si on passait à la loupe toutes les photos qui ont fait l’histoire avec un H majuscule de la photo, en les jugeant sur le plan de la perfection technique, je doute que beaucoup obtiennent la moyenne.
Michael Almond, un photographe anglo-saxon vient de publier un gigantesque comparatif de 18 outils de réduction du bruit
www.michaelalmond.com (en anglais)

Une pensée sur “Silence ! le bruit est passé de mode”

  1. Puisqu’on parle de cela : j’aimerais vraiment pouvoir désactiver la gestion du bruit de mon appareil pour pouvoir utiliser ces logiciels (j’aime bien NoiseWare).
    Je comprends bien que Mme toulemonde veuille un jpeg sans un bruit, mais ayant horreur du flash j’ai parfois besoin des modes ISO 800, ou 1600 … et je trouve mon TZ5 trop agressif dans son anti-bruit.
    Ce serait vraiment bien d’avoir une option « anti-bruit off » pour retoucher moi-même les quelques réussies.
    A ce propos, le numérique change vraiment la manière d’aborder la photo, on en passe beaucoup à la correction photoshop ou autre gimp pour améliorer le rendu. Et ça marche.
    Les photos qui ont fait l’histoire serait plus belles prises avec un matériel haut de gamme d’aujourd’hui et une retouche soignée, leurs auteurs n’en ont que plus de mérite à les avoir faites.

Vous pouvez laisser un commentaire