No news today…. ah si ! le film est mort

Ce n’est pas une surprise mais cette fois c’est officiel, Kodak, qui va mal, arrête (ou pour faire dans le pudique diminue fortement) les développements dans l’argentique. C’est dire que la pelloche file un très mauvais coton.
Lien vers le communiqué de presse (US)
Kodak va se consacrer (pour la partie grand public) aux EasyShare et aux imprimantes.
Pour cela ils ont débauché un ancien de Lexmark (Bernard Masson) et un ancien d’Olympus (Yusuke Kojima).

Cette annonce a tellement paniqué les investisseurs que Kodak a du se fendre d’un communiqué de presse expliquant que bien sur ils allaient continuer à produire et vendre du film (on s’en doutait un peu à vrai dire) notamment parce qu’en attendant que la conversion de la firme (et des consommateurs) au numérique soit complète « for some time to come,Kodak’s film and paper business will remain the company’s largest source of revenue and cash. » (c’est clair que s’il n’y a que les EasyShare pour faire rentrer des sous, dans l’immédiat…).

Pas trop de le temps d’écrire ici en ce moment parce que je passe pas mal de temps au salon de la moto à donner un coup de main à une association de copains qui ont un stand (et mine de rien ça demande du populo de tenir un stand dans un salon comme ça).

Sur ce je vais aller enfourner une bonne dose de W.O. larsen dans une vieille Brebbia histoire de ne pas me laisser abattre par la bien pensance ambiante (bois plus, fume pas, fais du sport.. avec leurs conneries tout ce qu’on va gagner c’est qu’on va mourir en bonne santé…).

L’adieu aux Caroussel
Première victime du mouvement vers le pixel, la gamme des projecteurs de diapos Kodak tire sa révérence
Lire le communiqué de presse (US)

Laisser un commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire